Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHawkwind › Hawkwind Zoo EP

Hawkwind › Hawkwind Zoo EP

ep • 3 titres • 16:35 min

  • 1Hurry on sundown06:50 [Hawkwind Zoo]
  • 2Sweet mistress of pain05:20 [Hawkwind Zoo]
  • 3Kings of speed04:25

enregistrement

Titres 1 et 2 enregistrés aux Abbey Road Studio en 1969. Titre 3 enregistré aux Olympic Studios en janvier 1975

line up

Dave Brock (chant, guitares), Del Dettmar (synthétiseurs [3]), Dik Mik (noise [1, 2]), Simon House (claviers [3]), Lemmy Kilmister (basse [3]), Simon King (batterie [3]), Terry Ollis (batterie [1, 2]), Nik Turner (saxophone), Mick Slattery (guitares [1, 2]), John Harrison (basse [1, 2]), Allan Powell (batterie [3])

remarques

L'EP est sorti sous le nom Hawkwind Zoo à l'origine

chronique

Styles
folk
rock
psychédélique
Styles personnels
space rock

Le nom de cet EP, "Hawkwind Zoo", n'est autre que le précédent nom d'Hawkwind avant que celui-ci ne raccourcisse leur nom en enlevant le "Zoo". Et cet EP, sorti en 1981, représente en fait le tout premier enregistrement studio de ce qui deviendra Hawkwind quelques semaines plus tard. Nous sommes à la fin de l'année 1969, les cinq membres du groupe viennent tout juste de se former après une première performance sous la forme d'une jam sous le nom "Group X". Au programme seulement deux titres sont enregistrés, "Hurry on sundown" (qui sera ensuite le premier titre de leur premier album dans une autre version) et "Sweet mistress of pain". Pour les besoins de l'EP, un troisième morceau, enregistré en 1975, a été ajouté, une version live de "Kings of speed". Contrairement à ce qu'on pourra entendre sur le premier album, on a ici une version moins folk, mais plus énergique et psychédélique. Ça part un peu plus en jam avec solos de guitares, avec toujours cette propension à vouloir faire un truc planant et aérien. Le titre reste cependant proche au niveau de la mélodie. On reste en plein dans le flower power des années 60, entre les Pink Floyd et les Doors. Le deuxième morceau, "Sweet mistress of pain", est dans cette même mouvance rock psychédélique pêchue rappelant directement le Pink Floyd de Syd Barrett, un peu plus allumée, surtout au niveau du chant, mais qui possède une excellente mélodie qui donne envie de sauter partout. Le titre préfigure un peu plus de ce que sera le Hawkwind d'"In search of space" ou "Doremi fasol latido" (en moins puissant tout de même). Déjà, dès les tout débuts, on voit un groupe qui veut créer une musique tout simplement tripante ! Pour compléter ces deux titres, la version de "Kings of speed" est ici instrumentale et faussement indiqué comme étant live. Le son est ici plus brut et agressif, en mode non terminé. On ressent bien l'énergie de ce titre et peut être utilisé en guise de karaoké, mais il s'agit plus d'une curiosité qu'autre chose. Pour moi, cet EP vaut surtout pour les deux premiers titres, bien plus intéressants et bons. Dès leurs débuts, on voit déjà facilement qu'on a affaire à un groupe électron libre au fort potentiel.

note       Publiée le dimanche 23 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Hawkwind Zoo EP" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Hawkwind Zoo EP".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Hawkwind Zoo EP".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Hawkwind Zoo EP".

Chris Envoyez un message privé àChris
avatar

Tiens ça me rappelle la pochette du Aberration EP de Neurosis :