Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStormkeep › Tales of Othertime

Stormkeep › Tales of Othertime

bandcamp • 6 titres • 43:09 min

  • 1The Seer09:16
  • 2The Citadel03:10
  • 3A Journey Through Storms11:25
  • 4The Serpent's Stone08:13
  • 5An Ode to Dragons02:45
  • 6Eternal Majesty Manifest08:20

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Masterisé par H.P. et Victor Bullok. Mixé par Michael Zech. Enregistré par Pete de Boer.

line up

Phantom Emperor Nebula Husk (basse), Tyrannos Apokteino Skiophonos Stormward (guitare), Lord Dahthar the Abyssic (claviers), Grandmaster Otheyn Vermithrax Poisontongue (voix, guitare, claviers), Count Victor Wolfsblood (batterie)

remarques

Sorti en vinyle, CD, et fichiers numériques.

chronique

J'étais là à m'écouter du silence, quand tout à coup je me dis : "allez, fais la mise à jour, je sais, ça va prendre des heures, mais il le faut bien, pour des raisons de sécurité". Donc je scrute les tops, je lis la presse, je consulte les augures et j'utilise également ma bonne vieille méthode personnelle : la sérendipité. Qu'est-ce donc ? Eh bien, la sérendipité, c'est le fait de trouver quelque chose qu'on ne cherchait pas forcément en premier lieu, on tombe dessus après de multiples rebonds, un peu par hasard. Vous devez maintenant bien visualiser : ça arrive à tous les possesseurs de "téléphone intelligent" cellulaire, vous voulez appeler Jean-Kevinou, vous vous retrouvez sur Candy Croustille, après avoir consulté trois news inutiles et anxiogènes, deux annonces météo et quatre-cinq vidéos sur tok tok ! Ben là, idem avec Stormkeep. La pochette présume du power metal OU du black mélo collant / copiant Dissection, donc vous voyez, j'étais pas très très chaud a priori quand j'ai écouté les morceaux. Et là paf ! La sensation d'écouter quelque chose de méga malin, hystérique, grandiloquent, turbo sympho, bourré de beauté et d'un épique à faire vaciller le plus rigide des curés allergique aux jeux de rôles, jeux vidéos, et autres musiques narcosataniques ! "Incroyable, le mot est lâché" nous lança alors Rastignac, ébahi devant tant de joie et de fureur. Ce disque serait l'équivalent de... se regarder "Willow" complètement bourré dans un cinoche où vous seriez le seul humain car la salle serait remplie de chèvres ou de chimpanzés avec des petits chapeaux de fête d'anniversaire sur la tête ?! Vous voyez à quel point je trouve cette musique délicieusement cinglée. Comme un Summoning beaucoup moins sérieux, comme un Helloween beaucoup moins frisé, comme un Cerbère qui serait recouvert des couleurs d'Arlequin, comme un ministre de l'intérieur en tutu, comme un journaliste vomissant sur le président, comme, comme... comme vous voulez quoi ! Et là je me dis "vite, achète-toi le disque, le t-shirt, le caleçon, le backpatch, la ceinture à clous. » Je vais donc sur Ván Records comme un bon returning customer et patatras ! Plus rien, rupture du stock ! Bon, je vais alors sur discogs : 80 balles minimum ! Et là, je redécouvre avec tristesse que la qualité maintenant, ça se paye, à part si on a bandcamp et qu'on se l'écoute à la maison tout simplement... Donc faites comme moi, donnez 6 balles à Van Records parce qu'ils ont pour une fois prévu "pas assez" vu l'explosion de la demande, ce qui de l'autre côté me revigore un peu : il y a encore des gens de goût dans ce monde de merde !

note       Publiée le jeudi 20 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Tales of Othertime" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Tales of Othertime".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Tales of Othertime".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Tales of Othertime".

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Je découvre que c’est le projet d’un membre de Blood Incatation. Ils sont doués quand même !

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

J’ai jeté une petite oreille par curiosité et j’ai moi aussi beaucoup plus pensé à Dissection qu’à Bal Sagoth (que sont-ils devenus ?) malgré les histoires de sorcier.

Nicko Envoyez un message privé àNicko
avatar

Toujours un plaisir de te relire sur ces pages R_ONE !

R_ONE Envoyez un message privé àR_ONE

A qui le dis tu ... Aujourd'hui j'écoute régulièrement et adore des choses que je n'aimais pas il y a 20 ans et je peux plus supporter des disques que j'adorais a l'époque. Et c'est une bonne chose, on est pas des machines et on évolue avec le temps. Aujourd'hui j'ai des gouts de vieux et j'aime le metal extreme grand public, et c'est cool !

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

J'ai pas ressenti d'attaque du tout, no problemo ! J'avais juste envie de redire ça, que les chroniques, quelles que soient le domaine, musique, littérature, cinéma, etc. peuvent être souvent encore plus marrantes à lire des années après. Ca rejoint le sens des chroniques militaires ou historiques, l'histoire d'un gars qui raconte la vie des autres à un moment donné.

J'ai des vieux hard n' heavy, inrocks, hard rock mag, rocksound, etc. où il y a (aujourd'hui) chefs d'oeuvre du death ou de la noise qui sont expédiés en trois lignes en disant que c'est la merde. Ou des choses mises en tête de gondole à un moment et qui font pschittt (revoyez le culte au néo métal, au punk à roulette ou au grunge, le rock garage, etc. y a des choses qui ont mal vieilli quand même...)

Message édité le 21-01-2022 à 12:21 par Rastignac

Note donnée au disque :