Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOdraza › Kir

Odraza › Kir

cd • 1 titre • 20:09 min

  • 1Kir20:09

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré le onze avril 2015 à Cracovie lors d'un concert dans l'ancienne usine d'Oskar Schindler, aujourd'hui musée. Guitares additionnelles enregistrées au No Solace Studio, mai 2015. Mixé et masterisé au No Solace Studio, mai-juin 2015

line up

Priest (batterie), Stawrogin (guitare)

Musiciens additionnels : The Fall (basse), Static (synthétiseurs, samples)

remarques

Sorti en CD, fichiers numériques. Des éditions CD limitées avec plus d'illustration et un fourreau existent également. Illustration par Bartłomiej Rogalewicz. L'album est dédié aux victimes du camp de concentration nazi de Płaszów.

chronique

Styles
metal

Le CD est aussi sobre que la musique qui vient de l'intérieur (du CD) (ou de la chaine hi-fi ?) (ou bien des enceintes ? de mes oreilles, du cerveau ?) Quoi ? Ah oui, cet album est simple : une petit live, enregistré entre l'album "ivre, elle fait tomber le cendrier sur la couette" et "l'est belle la fille sur photo". Tout bleu, tout beau, tout mystérieux si l'on regarde de plus près, sans paroles, du rock instrumental bien beurré, avec un peu de miel dessus, bien gras, pas ennuyant du tout, et qui donc détonne vraiment avec le reste de leurs productions - il s'agit d'un "one shot", un morceau commandé par le musée de Cracovie, pour une commémoration des méfaits de la seconde guerre mondiale, dans l'usine de Schindler popularisée par le réalisateur américain Spielberg. Cette musique commémorative donc est une sorte de litanie à grosses guitares, comme du "post hardcore" mais avec de l'inquiétude qui transpire bien plus, c'est bien sombre, un petit peu martial et onirique à la fois, et je vous le garantis : testé malheureusement à de nombreuses reprises à travers la brume, en bagnole, la nuit, dans les bois, ça marche du Tonnerre d'Auxerre, comme un buvard dans un charnier, comme un rêve éveillé dans une maison hantée, c'est efficace, glauque, mais un peu court, le temps d'oublier qu'on se laisse bercer et paf ! Terminé. Un joli petit EP pour les complétistes, de la jolie musique aussi pour ceux qui aiment cauchemarder, Discman dans la popoche, avec ou sans fixation sur les traces bien tenaces du passé dans les corps et les villes de la vieille Europe...

note       Publiée le mardi 18 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Kir" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Kir".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Kir".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Kir".