Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHante. › Between hope & danger

Hante. › Between hope & danger

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      mercredi 12 janvier 2022 - 17:46

cd • 10 titres

  • 1Le point de non-retour
  • 2Lies/light
  • 3Empty space
  • 4Eternité
  • 5Live to die another day
  • 6Between hope & danger
  • 7F.O.X.
  • 8Nous ne ferons qu'un
  • 9Lonely horse
  • 10Winter dreams

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Hélène de Thoury (chant, musique, production)

remarques

https://hante.bandcamp.com/

chronique

Le premier élément que nous fait oublier la compétition sportive (c’est pour cette raison que j’ai jamais croché) est que tous les concurrents sont d’un excellent niveau quasiment équivalent. Si l’on songe aux descentes à ski si populaires dans mon pays, on note rarement plus de deux secondes d’écart entre le premier et le dernier… Deux minuscules secondes de merde. Et nous vivons dans une société où l’on déploie des moyens colossaux en temps, argent, santé, pour réduire cette simple différence... Passons. Noter un disque de Hante., c’est un peu le même problème; ce sera forcément très bon et s’il y a des différences de points, elles ne reposent que sur la sensibilité du chroniqueur. Ce n’est pas parce que j’aime légèrement 'moins' ce troisième opus qu’il faut y voir une baisse de qualité. Le travail de Hélène de Thoury demeure ahurissant de professionnalisme et de qualité tant dans l’écriture que la production, sans oublier la sélection des sons. Thématiquement, malgré le ‘Point de non-retour’, on devine un disque de contrastes, d’interrogation (‘Lies/light’, ‘Live to die another day’, ‘Between hope and danger’…); jeu sur les mots pour prendre du recul sur leurs implications, s'autoriser peut-être l'idée du bonheur ? Le novice n’y verra que du feu, le spécialiste du projet notera des orchestrations légèrement moins sombres (je dis bien ‘légèrement’ car les deux précédents tapaient tellement fort dans l’opaque), glacées mais laissant exister un espace parfois moins hanté de brouillard (‘Lonely horse’, ’F.O.X’ qui ferait presque croire à un fugace rai de lueur, presque). Pour mieux nous piéger car sans crier gare, certaines chansons renouent avec cette tristesse funèbre quasi spirituelle qui fait la force de Hante. comme de Minuit Machine (les excellents ‘Empty spaces’, ‘Eternité’ à la limite du religieux dans ses sonorités, le poignant ‘Between hope and danger’). Même l’amour parait regagner un petit droit d’exister ou du moins d’être espéré (‘Nous ne ferons qu’un’, ‘Eternité’ où Hélène ose même un ‘Je t’aimerai toujours’) dans cette univers coupé du temps (c’est une des nombreuses qualités du projet, cette aptitude à tisser une musique dark wave comme une bulle nous isolant du monde, pour le meilleur car le pire n’a pas droit de cité). Que réserve l’avenir ? Nul ne peut le savoir à ce moment mais ‘Winter dreams’ semble conclure en traçant une longue route vers un avenir blanc, évanescent, où mieux mourir, où mieux renaître… 4,5/6

note       Publiée le mercredi 12 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Between hope & danger" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Between hope & danger".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Between hope & danger".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Between hope & danger".