Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOfermod › Pentagrammaton

Ofermod › Pentagrammaton

détail des votes

Membre Note Date
Nicko      samedi 8 janvier 2022 - 10:28

cd 1 • 7 titres • 44:42 min

  • Moloch version
  • 1Persisting to die in thee07:13
  • 2Tiamtü06:45
  • 3Unfolding paradox in final redemption05:19
  • 4The becoming of pentagrammaton05:23
  • 5The birth of a man God07:20
  • 6Foamborn kytheria04:28
  • 7A likeness to Yah08:11

cd 2 • 7 titres • 44:42 min

  • Belfagor version
  • 1Persisting to die in thee07:13
  • 2Tiamtü06:45
  • 3Unfolding paradox in final redemption05:19
  • 4The becoming of pentagrammaton05:23
  • 5The birth of a man God07:20
  • 6Foamborn kytheria04:28
  • 7A likeness to Yah08:11

enregistrement

Enregistré au Necromorbus Studios en 2005

line up

Moloch (chant), Belfagor (guitares), Tehom (basse), Chivah (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal orthodoxe

Ofermod fait partie de ces groupes cultes suédois de black metal qui n'ont jamais véritablement réussi à percer et à exploser à l'instar d'un Watain par exemple. Pourtant, on ne peut pas dire que le potentiel était absent. Quand on écoute leur première production, "Mystérion tés anomias", on se dit qu'on tenait là une des pierres angulaires du renouveau du black metal suédois. Et puis la suite fut toute autre, hélas... Il aura fallu attendre 10 ans pour voir le premier album du groupe sortir, "Tiamtü" qui n'a pas réussi à concrétiser le potentiel du premier EP 2-titres. Mais "Tiamtü" est-il vraiment le premier enregistrement longue durée du groupe ? Non ! L'histoire d'Ofermod est semée d'embûches en tout genre et tout ne s'est pas forcément déroulé selon le plan prévu à l'origine. Trois ans avant de finalement enregistrer "Tiamtü" avait eu lieu des séances d'enregistrement pour le premier véritable album du groupe. Pour d'obscures raisons, cet enregistrement est resté dans les cartons et il a fallu attendre 15 ans pour que finalement, ces bandes soient utilisées et éditées après une remasterisation en bonne et due forme ! Et donc, voilà qu'au début de l'été 2020 déboule ce "Pentagrammaton". On va pouvoir voir ce qui aurait dû être le premier album d'Ofermod. Et quand j'écoute cet album, je ne peux m'empêcher de me dire qu'on a en face de nous un véritable gâchis. Mais vraiment ! Cet album aurait dû être le point de départ d'une carrière florissante. D'autant plus rageant que maintenant que tant de groupes se sont engouffrés dans cette brèche créée à l'époque, ce disque, en 2020, a même moins d'impact que s'il était sorti à l'époque ! J'ai tellement attendu "Tiamtü" et y est mis tellement d'espoir que j'ai été déçu devant cet album dans lequel je ne retrouvais pas l'ambiance noire et démoniaque qui caractérisait Ofermod pour moi. Là, dans ce "Pentagrammaton", c'est justement ce qui frappe, un son, une puissance, une profondeur tellement réussis. J'ai l'impression de retrouver ce black metal d'il y a 20 ans de Watain ou Funeral Mist, bref, cette atmosphère made by Necromorbus Studio ! Et c'est rageant de voir cet album sortir si tard. Et je suis persuadé qu'Ofermod aurait eu une autre carrière s'il avait été édité à l'époque. On y retrouve toute l'agressivité et le chant démoniaque typiques du black metal suédois. Les morceaux sont fluides et efficaces, sans fioritures. Certains se retrouveront sur "Tiamtü" sous diverses formes et arrangements, mais la différence de rendu est telle que ce "Pentagrammaton" défonce tout ce qui sera sur le premier album officiel. Il s'agit véritablement d'un disque compact, massif, comme un gros coup de point dans la gueule. Niveau curiosités, l'album est présenté sous un double-digipack avec deux versions de l'album, quasiment identiques sauf au niveau du chant avec un côté plus proche d'Attila de Mayhem sur la version Belfagor. Je dois même avouer avoir une préférence pour cette dernière version. Oubliez tout concernant Ofermod, même si un "Sol nox" par exemple est très bon, le vrai son d'Ofermod, ce qui aurait dû être LE véritable Ofermod est à l'intérieur de cet album, un vrai must. Inutile de se demander ce qu'il se serait passé s'il était sorti à l'époque, mais maintenant qu'il est enfin disponible, je ne peux que vous encourager à vous jeter sur ce disque qui montre à quel point Ofermod était à l'époque un groupe qui faisait peur...

note       Publiée le samedi 8 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Pentagrammaton" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Pentagrammaton".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Pentagrammaton".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Pentagrammaton".