Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUriah Heep › Wake the sleeper

Uriah Heep › Wake the sleeper

détail des votes

Membre Note Date
Nicko      vendredi 7 janvier 2022 - 22:11

cd • 11 titres • 50:46 min

  • 1Wake the sleeper03:33
  • 2Overload05:58
  • 3Tears of the world04:45
  • 4Light of a thousand stars03:57
  • 5Heaven's rain04:16
  • 6Book of lies04:05
  • 7What kind of God06:37
  • 8Ghost of the ocean03:22
  • 9Angels walk with you05:24
  • 10Shadow03:35
  • 11War child05:07

enregistrement

Enregistré aux Chapel Studios en 2007

line up

Trevor Bolder (basse, chant), Bernie Shaw (chant), Mick Box (guitare, chant), Russell Gilbrook (batterie), Phil Lanzon (claviers, chant)

remarques

chronique

Alors que depuis 30 ans le groupe avait gardé un rythme assez soutenu de sorties de nouveaux albums, ne restant jamais plus de 2-3 ans au grand maximum entre deux opus, voilà qu'il a fallu attendre 10 ans pour avoir un successeur à "Sonic origami". Entre temps, il n'y eut pas grand chose de nouveaux à part quelques compilations plus ou moins intéressantes, même si le groupe n'a jamais cessé de tourner aux quatre coins du monde. Le fait majeur de ces dix années s'est déroulé quelques mois avant l'enregistrement de ce "Wake the sleeper", le batteur Lee Kerslake a dû quitter le groupe à cause de problèmes de santé. Il est remplacé ici par un p'tit nouveau, Russell Gilbrook. Et ce changement va un peu façonner le nouveau son du groupe, plus lourd et énergique. On était resté sur un Uriah Heep posé manquant de mordant pendant les années 90, même si elles amenaient du mieux par rapport aux années 80. Là, "Wake the sleeper" est un véritable retour aux affaires d'Uriah Heep. L'album est beaucoup plus incisif et rythmé. A le comparer aux précédentes sorties du groupe, on retrouve ce même sens mélodique, ces chœurs, mais ici, le tout est tellement mieux exploité avec une production plus moderne. Les claviers sont bien moins mis en avant, ils font bien moins datés aussi. Autant le groupe se complaisait selon moi dans un schéma pop/rock trop bien calibré, là, on nage en bon rock/hard rock progressif qui décoiffe. Rien que pour cela, on ne peut que saluer l'effort du groupe de se renouveler sans perdre son identité. Et niveau inspiration, ça fait du bien à attendre, les morceaux sont bien mieux sentis, mieux construits. Il y a une véritable homogénéité qualitative ici avec peu de véritables hits, mais surtout aucun mauvais morceau. Le disque est au final très bon, sans aucun déchet. C'est vraiment sa principale qualité. Bref, Uriah Heep s'est réveillé et a complètement réussi son retour avec un album varié, inspiré et tranchant. Il s'agit pour moi de leur meilleur album depuis les années 70 tout simplement ! Un must du groupe !

note       Publiée le vendredi 7 janvier 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Wake the sleeper" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Wake the sleeper".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Wake the sleeper".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Wake the sleeper".