Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarcass › Torn Arteries

Carcass › Torn Arteries

détail des votes

Membre Note Date
Rastignac      lundi 15 novembre 2021 - 10:47
Intheseblackdays      lundi 15 novembre 2021 - 10:51
Klarinetthor      aujourd'hui - 13:07

cd • 10 titres • 49:00 min

  • 1Torn Arteries04:00
  • 2Dance of Ixtab (Psychopomp & Circumstance March No.1 in B)04:29
  • 3Eleanor Rigor Mortis04:14
  • 4Under the Scalpel Blade03:56
  • 5The Devil Rides Out05:22
  • 6Flesh Ripping Sonic Torment Limited09:42
  • 7Kelly's Meat Emporium03:24
  • 8In God We Trust03:57
  • 9Wake Up and Smell the Carcass / Caveat Emptor04:36
  • 10The Scythe's Remorseless Swing05:20

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par James Atkinson au Ghost Ward Studios & The Stationhouse, Leeds, Royaume-Uni, novembre 2018-août 2019. Claviers, orgue et piano enregistrés par David Castillo au Roth Händle Studios, Stockholm, Suède. Mixé par David Castillo au Ghost Ward, Stockholm, Suède. Masterisé par Jens Bogren au Fascination Street Studio.

line up

Bill Steer (guitare, voix), Jeff Walker (basse, voix), Daniel Wilding (batterie, voix)

Musiciens additionnels : Per Wiberg (orgue, piano), Fredrik Klingwall (claviers)

remarques

Sorti en CD, LP, cassette, sur bandcamp, et ailleurs. Illustration par Zbigniew Bielak.
L'édition spéciale est livrée avec une assiette, une fourchette et un couteau.

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
death metal
Styles personnels
potée gourmande

Évidemment, il fallait qu'ils me contredisent les vieux carcassiens ! En peu de temps à l'échelle de l’histoire du groupe, ils nous recuisent un nouvel album à base de tripes et de riffs, avec encore une illustration chiadée, cette fois-ci encore plus orientée vegan que d'habitude, ode à la vie, ode aux légumes ! Abattoir : Halt ! Mais alors, pourquoi qu'il est content le Rasti cette fois-ci ? Parce qu'il a des chansons dans la tête ! Et qu'ils les fredonnent trop souvent ! Wake up and smell the carcaaaaaaasss ! Ben oui, alors que le Swansong était une sorte d'Orange Goblin pas très engageant même à court terme, là ils ont juste poussé le bouchon un peu plus loin dans les riffs et les mélodies qui tuent mais sans trop s'éloigner du death clinique que j'avais trouvé bien trop propre dans Surgical Steel... ici, j'entends un groupe de..."heavy death" ? Qui s'approche des canons habituels en terme d'efficacité, de "catchysme", de "je te prends par le lobe d'oreille et je t'accompagne à la morgue, tu discutes pas" ! Cet album s'écoute donc tout seul et pas seulement pour meubler l'ennui, et pas non plus comme quelque chose d'horrible ou de gênant comme ce fut le cas dans leur première carrière jusqu'à Heartwork ou Necroticism selon les goûts, Nein ! Là ils nous jouent un Bill Steer heavy metal of la death à savoir des pluies de notes, un groove d'ours mal léché, et beaucoup, beaucoup de lignes à fredonner sous un torrent de sang alors que Lucifer is rising et que les animaux se rebellent contre les tueries, arrivant à une sorte de conscience, soumettant l'humanité à l'état de viande consommable. RAh ! Et tout cela dans la bonne humeur, le batteur nous fait une démo de son kit et on va apprendre toutes les nuances de "tchhhi" et "bllliiii" de ses cymbales, tout les "toum toum" de ses toms, la basse de Walker bondit comme un wapiti, Steer tartine comme jamais dans une attitude qu'on imagine affalée sur le sofa, nous envoyant dans la tronche et le cul des Scuds of Steel entre deux trois goulées de dry Martini. Non là, je n'ai pas vraiment de choses négatives à dire sur celui-ci. Des fois ça me donne l'impression que Torn Arteries est un plaisir coupable, aussi onctueux qu'un kinder, alors que le death : c'est censé être sérieux, grave, lugubre... ou non (cf. Carcass, Impetigo, Anal Blast, etc.). Enfin, si on parle de le death à l'ancienne, parce que là on est dans la chanson de métal, mais produite avec tellement de précision faussement nonchalante que ça me fait régulièrement pendre la mâchoire et retrousser les babines. Enfin, un bon cru poireau pourri 2021 pour des vieux qui finalement ne madérisent pas tant que ça !

note       Publiée le lundi 15 novembre 2021

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Torn Arteries".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Torn Arteries".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Torn Arteries".

Rastignac › vendredi 19 novembre 2021 - 19:56 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Je trouve Bigard plus gras que plat.

Note donnée au disque :       
akol › vendredi 19 novembre 2021 - 12:10 Envoyez un message privé àakol

j'ai déjà eu du mal à l'écouter une fois, ça a tourné à la torture pour une seconde écoute. Album encore plus plat que les steppes mongoles qui ont au moins l'avantage de se laisser regarder. Album aussi original qu'une nouvelle "blague" de Bigard > du sur cuit, bouilli, carbo ...

Message édité le 19-11-2021 à 12:12 par akol

pokemonslaughter › mardi 16 novembre 2021 - 22:53 Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar

j'ai un peu le même sentiment. J'accroche beaucoup plus à celui ci qu'au précédent. Je le trouve plus coloré (toutes proportions gardées) et mieux composé. Pas un chef d'oeuvre non plus, en fait je crois que j'aimerai qu'ils lâchent tout ce qui a trait au death metal et que bill steer se lâche vraiment niveau heavy je crois.

Rastignac › mardi 16 novembre 2021 - 08:39 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

J'aurais dû dire végétarien plutôt que vegan, ça aurait été plus raccord (revérifié, Steer et Walker n'ont pas bouffé de bidoche depuis plus de trente ans, même s'ils ont l'air de réaffirmer dans les interviews que ça n'a jamais été une sorte d'agenda politique)

Note donnée au disque :       
torquemada › lundi 15 novembre 2021 - 19:53 Envoyez un message privé àtorquemada

Oui cette pochette est terrible, la musique beaucoup moins : j’ai vraiment du mal avec le Carcass reformé, ça n’accroche plus.