Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBurning Palms › False prophet

Burning Palms › False prophet

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      mardi 12 octobre 2021 - 20:41

cd • 12 titres

  • 1Nightstalker
  • 2The tarot
  • 3False prophet
  • 4Lies
  • 5Dusk
  • 6Wax & wanes
  • 7The pressure
  • 8Explode
  • 9Dawn
  • 10The dagger
  • 11Take me
  • 12The sword

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Sathya Honey (chant), Simone Stopford (chant, guitare, basse), Brandon Ugstad (batterie), Daniel Walker (guitare, basse, percussions), Steve Romaniello (thermin), Sunanda Bruno (bruits)

remarques

https://burningpalms.bandcamp.com/
Pochette cardboard

chronique

Tirer la carte de l’'Arcane sans nom' ou 'La Mort' dans un jeu de tarot, c’est spectaculaire pour les films d’horreur de série Z car le citoyen lambda sait qu’en réalité c’est un tirage positif annonçant un changement favorable… Je n’ai pas eu à consulter les oracles pour découvrir et m’immerger dans l’univers empli de références ésotérique de Burning Palms, lesquels proposent une séance de lecture de lignes de la main en ces termes sur leur Bandcamp: ‘We have no idea how to actually do this but we'll make some positive stories up about what your future holds and tell you want you want to hear. Can be done in person or email a shot of your right hand for a written report’. J’adhère à 100% à ce type d’humour (d’autant que ce n’est pas tout mais je vous laisse consulter vous-mêmes). Au delà de l’ironie quant aux pratiques supposées miraculeuses, ce groupe nous propose un solide album de goth rock à l’ancienne fortement inspiré par Siouxsie and the Banshees. Cliché, tout ça parce qu’il y a une chanteuse ? Cela va au dela, Sathya Honey développe un timbre similaire, assuré, combattif. Musicalement, il y a bien quelque chose de païen, limite guerrier, au sens tellurique de la chose, un tribalisme mystique, cassant parfois (l’excellent ‘False prophet’), roulant en vagues souvent, épique parfois (‘Lies’), frisant par instant l'explosion chaotique ('The sword'), une énergie sombre, sûre d’elle comme un rempart contre l’obscurantisme. Guitares sales (le combo se veut inspiré du garage 60’s comme du post punk), grinçantes, rythmique tribale (jeu riche de percussions), des bidouillages pour le parachèvement et cette voix entêtante menant la cérémonie comme une amazone à la langue de harpie; ajoutez à cela une atmosphère torve (bon travail sur les climats), des mélodies fortes, des structures variées, imaginatives, surprenantes, et le pouvoir des paumes brûlantes ne vous laissera guère de chance; rien qui ne doive au hasard d’une prise de carte en tout cas.

note       Publiée le mardi 12 octobre 2021

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "False prophet".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "False prophet".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "False prophet".