Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJesucrisis › Archaic fires to awaken being

Jesucrisis › Archaic fires to awaken being

cd • 11 titres

  • 1Killer cheat
  • 2Dr Shock
  • 3Sister moon
  • 4Rose of the monolith
  • 5Spokoynaya noch
  • 6Crimson-collared tanger (unknown)
  • 7Serpiente de nuit
  • 8Insuficiente tentacione
  • 9Navajas sobre mi silueta
  • 10Archai fires
  • 11Serpeiente de nuit (violin & mandolin version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Vladimir Munoz (chant, basse, programmation, percussions), Lisa Miles (violon, mandoline, basse acoustique, chant, programmation)

Musiciens additionnels : Ger Egan (guitare), Umbrio (guitare, batterie), Max VDH (batterie)

remarques

https://jesucrisis.bandcamp.com/merch

chronique

Et si au lieu d’enregistrer du deathrock à la cave on le faisait dans un tipi ? C’est presque l’impression que dégagent à mon sens certains titres du premier LP de Jesucrisis et est-ce si surprenant de la part d’un duo qui compose du deathrock à sa manière, hors de tout sentier battu ? J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de l’influence de la violoniste Lisa Miles qui use de son instrument à la manière d’une guitare électrique qui n’en est pas une (vous saisissez ?), sans compter ses apports à la mandoline en complément de la basse. Le disque sonne très low-fi, bricolé à la maison avec peu d’éléments, ce qui participe à son atmosphère spéciale, à la fois repliée et ouverte vers l’extérieur. L’écriture s’axe assez peu sur les notes plutôt sur les accords comme si l’on ne conservait que la crête des vagues d’où une impression d’une musique mouvante, ondulante. Parfois le combo embrasse plus ouvertement son goût d’éléments ethniques (‘Sister moon’, ‘Crimson-collared tanager’), tant au niveau des percussions que des sonorités, ce qui diversifie encore le propos. Mon principal souci viendrait des voix ; la révèrb’ dont elles sont constamment nappées ne me pose aucun problème, elle participe clairement aux climats fantomatiques des titres mais elles sont à mon sens mixées trop en avant et peinent parfois à s’intégrer pleinement, comme si elles évoluaient à part d’un fond sonore défilant imperturbablement. C’est dommage car cet aspect ruine quelque peu l’efficacité du low-fi mis en place et des impressions qu’il évoque. Il va de même parfois pour la batterie, légèrement sous-exposée (typique sur un ‘Dr Shock’ bourré de potentiel). Est-ce dû au fait que nombre d’instruments sont joués par des invités du monde entier ayant enregistré leurs parties dans leur pays ? Cela n’empêche heureusement pas l’album d’être riche en moments forts (‘Serpiente de nuit’ magistral, ‘Sister moon’, ‘Rose of the monolith’, la reprise du ‘Spokoynyaya noch’ de Кино); il est évident qu’en matière d’écriture, le duo n’a rien à apprendre, il regorge d’idées originales et maîtrise ses sonorités. Si seulement une assistance technique pouvait les suivre et mieux rendre justice à ce ‘Archaic fires to awaken being’ pourtant séduisant et plein d’un potentiel sous-exploité à mon avis.

note       Publiée le dimanche 10 octobre 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Archaic fires to awaken being".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Archaic fires to awaken being".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Archaic fires to awaken being".