Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCliff and Ivy › Deathmask devotion

Cliff and Ivy › Deathmask devotion

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      dimanche 3 octobre 2021 - 18:20

cd • 4 titres

  • 1Exhibit
  • 2Ohm
  • 3Velocity drift
  • 4Otherness

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Kitten Robots, Los Angeles, Californie, USA.

line up

Ivy Silence (chant, synthé, piano, batterie), Cliffmonk (guitare, basse, programmation)

Musiciens additionnels : Paul Roessler (synthé, production)

remarques

https://cliffandivy.bandcamp.com/

chronique

On va jouer aux montagnes russes. Un album, un Ep, un album, un Ep logiquement…Et ça tombe bien, la discographie de Cilff and Ivy en compte d’autres. Par définition, un tel support se révèle souvent plus direct, plus concentré dans l’émotion; celui-ci du moins correspond à la définition, les morceaux attaquent d’emblée. Le ton général est deathrock mais comme mentionné dans d’autres chroniques, le duo d’Alaska a toujours sa propre vision des choses. On citera notamment le bon ‘Velocity rift’, tendu et dense dans son balayage d’accords proche du metal, ou encore ‘Otherness’ plus caverneux, souterrain dans son atmosphère, mais avec toujours cette impression de sonorités torves se tordant de reptile façon. Nos Américains affectionnent en effet une production bloc qui balance une première impression de mur d’instruments duquel se détachent dans l’écoute de multiples détails de second plan, quelques notes froides de piano, un gémissement fugace de synthé, un effet serpentant. J’aime personnellement cet aspect travaillé au niveau des ambiances, il colle à merveille avec le timbre hanté de Ivy Silence, dégage une impression d’opacité malsaine mais jamais agressive, un truc qui échappe au regard urbain et je demeure persuadé que le fait de vivre à Anchorage influe beaucoup l’écriture (ok, ça a été enregistré à Los Angeles mais c’est seulement le processus final) même si l’influence de base demeure un deathrock issu de la ville, empli d’énergie sombre, relativement menaçant dans le cas présent. ‘Nous sommes les âmes du soleil minuit’, affirme le duo; belle définition….

note       Publiée le dimanche 3 octobre 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Deathmask devotion".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Deathmask devotion".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Deathmask devotion".

nicola › mardi 5 octobre 2021 - 07:57 Envoyez un message privé ànicola

Oui, pourquoi les clips ?

Richard › mardi 5 octobre 2021 - 06:38 Envoyez un message privé àRichard

Les titres rien à redire. A défaut d'être pleinement originaux, ils sont directs et efficaces. Mais pourquoi ces clips?