Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSirenia › At sixes and sevens

Sirenia › At sixes and sevens

9 titres - 54:49 min

  • 1/ Meridian -
  • 2/ Sister Nightfall -
  • 3/ On The Wane -
  • 4/ In A Manica -
  • 5/ At Sixes And Sevens -
  • 6/ Lethargica -
  • 7/ Manic Aeon -
  • 8/ A Shadow Of Your Own Self -
  • 9/ In Sumerian Haze

enregistrement

Produit par Terje Refsnes. Enregistré au Souns Suite Studio.

line up

Morten Veland (chant, guitare), Kristian Gundersen (chant, guitare), Hans Henrik Varland (claviers), Fabienne Gondamin (chant), Pete Johansen (violon), Jan Kenneth Barkved (chant)

remarques

chronique

Styles
metal
gothique
Styles personnels
atmosphérique

Après son départ de Tristania, Morten Veland se devait de montrer que c'était lui le nerf du groupe, ce qu'il réussit sans aucun problème avec Sirenia. Les ressemblances avec Tristania (avant "World of Glass") sont flagrantes jusque dans la pochette du CD et on ne peut s'empêcher de faire des comparaisons entre les deux. Peu importe, intéressons-nous au contenu. Première constatation, toutes les chansons sont magnifiques et très inspirées, tout à fait dans la veine de Tristania. Aucune chanson de At Sixes And Sevens n'est supérieure à une autre. Au niveau des vocaux, on retrouve la panoplie habituelle, c'est-à-dire death, black, clair et des chœurs. Le chant clair masculin est d'ailleurs beaucoup plus présent ici. C'est une française, Fabienne Gondamin, qui se charge ici de la voix féminine, qui est plus sobre que ce que l'on a l'habitude d'entendre. Les envolées lyriques sont toujours présentes et judicieusement placées et les chœurs toujours aussi beaux. Les guitares sont ici un des points forts de ce disque, incisives et aériennes, elles sont toujours utilisées avec une redoutable efficacité. On retrouve les arpèges souvent utilisés dans Tristania. Le sieur Morten c'est adjoint les services de Pete Johansen pour assurer les parties de violon présentes tout au long de l'album, celles-ci sont d'ailleurs plus là pour souligner la musique que pour briller seules. Ce disque s'inscrit comme la véritable suite de "Beyond The Veil", Morten Veland montre ici qu'il est l'un des plus grands compositeurs du monde du metal. Si vous avez été déçu par le dernier Tristania, vous ne le serez en aucun cas par At Sixes And Sevens.

note       Publiée le mercredi 11 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "At sixes and sevens".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "At sixes and sevens".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "At sixes and sevens".

Oburoni › mardi 7 avril 2009 - 12:11  message privé !

Des voix superbes allant de la melopee aux cris enrages, des passages classiques magnifiques, des choeurs dont la simplicite donne paradoxalement un cote grandiose a l'ensemble, des guitares finement ciselees... Beau. Puissant. Du grand art a ecouter en boucle !

Note donnée au disque :       
trolldenuit › jeudi 2 novembre 2006 - 23:29  message privé !
de superbes ambiances et des choeurs très bien utilisés. un bon moment mais pas de koi s'xciter comme ça : "un des plus grands compositeurs du monde du metal"
Note donnée au disque :       
animatronic › mardi 19 juillet 2005 - 20:41  message privé !
tres bons titres, les coeurs et voix féminines sont tres bien fouttus aussi, le batteur est assez efficace mieux que sur "an elixir..." qui joue plus sur les atmosphères
HellDarky › vendredi 15 juillet 2005 - 22:40  message privé !
Elle sentait le 6 cette chronique.. et pourtant non.. En tout cas elle donne foutrement envie de le procurer ce CD..
cadavre › vendredi 25 février 2005 - 17:17  message privé !
Moi aussi j'aime bien! Au début je penssait que c'etait un groupe de fille comme darkwell mais la chronique d'Eliphas m'a donné envie d'y jeter une oreille! World of glass m'avait déçu et je savais pas que le compsiteur principal s'était barré!! Maintenant tout est clair La suite parfaite de beyond the veil tres bon! 5,5
Note donnée au disque :