Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMourning Dawn › Dead end euphoria

Mourning Dawn › Dead end euphoria

cd • 6 titres • 69:12 min

  • 1Dawn of doom08:59
  • 2Never too old to die12:00
  • 3Dead end euphoria06:03
  • 4Conclusion10:44
  • 5The five steps to death26:05
  • 6Adieu05:13

enregistrement

Enregistré entre juin 2016 et janvier 2019

line up

L. C. (chant, guitares), V. B. (basse), N. J. (batterie)

Musiciens additionnels : F. L. (guitares)

remarques

chronique

Mine de rien, on approche tout doucement des 20 ans de carrière pour le groupe français de black/doom, Mourning Dawn. La formation poursuit son chemin, petit à petit, à son rythme, lentement, à l'image de sa musique. En cette année 2021, elle sort seulement son quatrième album, 7 ans après "Les sacrifiés". Le groupe n'est pas non plus resté inactif pendant ce laps de temps, on aura eu droit à un EP 3-titres, "Waste", un split ainsi qu'au ré-enregistrement de titres des débuts de la formation, mais en terme d'album, il aura fallu attendre un peu de temps. Et ça commence très fort, les premiers titres sont lourds, percutants, intenses. Mais surtout, ce qui frappe à la première écoute, c'est ce son... Putain, mais qu'est-ce qu'il est énooooorme ! Pfiou, dès "Dawn of doom", on est plongé dans les abysses comme rarement, avec toujours ce chant hurlé, fou, rempli de désespoir. Franchement, l'atmosphère générale du disque est parfaite, super bien travaillée, noire, poisseuse avec surtout une rythmique qui te cloue au sol, alternant mid-tempo à la Katatonia et parties plus lentes et lourdes. J'ai toujours préféré les premiers travaux du groupe à la suite, mais là, c'est clair, ce nouvel album est un cran au-dessus, beaucoup plus mature et maîtrisé. Et ça enchaîne super bien avec des "Never too old to die" et "Dead end euphoria" ultra-efficaces et intenses ! Il y a selon moi un retour aux sources, noires et agressives (limite même black metal sur certains plans), qui me plaît énormément. Ça prend aux tripes, c'est fort ! Voilà enfin un groupe qui réussit à faire ressentir de la mélancolie par son art sans que ce soit mièvre ou casse-couilles. Dans la deuxième partie de l'album (qui dure pas loin d'1h10 quand même), on a la pièce centrale, "The five steps to death", du haut de ses 26 minutes et quelques. Là, je trouve que le groupe a manqué le coche. On sent bien qu'ils ont voulu balancer LE titre, la pièce maîtresse mais là, j'ai un peu de mal, surtout par rapport aux quatre précédents morceaux, plus concis (entre 6 et 12 minutes quand même...) et qui gardent tous une véritable unité. "The five steps to death" est un peu longuet, surtout sur ses parties lentes qui tournent un peu trop en boucle. Son schéma est un peu trop ambitieux. Certains arrangements entre deux parties manquent de ce petit truc qui te fait décoller un morceau de ce type. Il garde malgré tout des parties super bonnes, des idées originales intéressantes et réussies comme des plans chuchotés avec guitare sèche, un claviers discret, un solo de basse, des parties plus brutales et blastées, mais dans l'ensemble il manque d'unité. Je n'ai jamais réussi à autant l'apprécier que les autres morceaux, qui sont de véritables bombes de doom. Au final, "Dead end euphoria" représente tout de même l'album que j'attendais de la part de Mourning Dawn, ni plus ni moins, incisif, bien écrit, puissant et inspiré. Les quelques défauts sont vite effacés par une inspiration et un savoir-faire admirables. Une vraie réussite !

note       Publiée le dimanche 15 août 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dead end euphoria".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dead end euphoria".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dead end euphoria".