Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTwin Tribes › Ceremony

Twin Tribes › Ceremony

cd • 10 titres

  • 1Exilo
  • 2Heart and feather
  • 3The river
  • 4Avalon
  • 5Obsidian
  • 6Fantasmas
  • 7VII
  • 8Upir
  • 9Perdidos
  • 10Shrine

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Golden Mirage Studios, Mission, Texas, USA.

line up

Luis Navarro (chant, guitare, synthé), Joel Niño Jr. (basse, synthé)

remarques

https://twintribes.bandcamp.com/

chronique

C’est un peu moche de comparer tel ou tel artiste à un autre mais dès les premières mesures de ‘Exilo’, je pense tellement à Frozen Autumn que c’est difficile à éviter. Pour prendre l’équation sous un angle positif, on pourrait aussi expliquer que ces influences (les Italiens, Clan of Xymox, The Cure) ayant une longue carrière, les Américains de Twin Tribes reprennent les choses à la source, avec une énergie juvénile bouillonnante. Il faut leur laisser ça, aux Texans, leur musique regorge de motivation et s’ils n’évitent pas complètement le syndrome d’une production un poil linéaire marquant beaucoup de leur contemporains (Schrödinger, She Past Away, Merry’s funeral…), ils ne sont pas manchots pour composer de belles mélodies et choisir les sons idoines (le clavier notamment). Ce second opus reprend les choses où ‘Shadows’ s’arrêtait, les précise, les cisèle et repart dans les atmosphères célestes. La musique de Twin Tribe évoque aussi bien un paysage hivernal en plein soleil que des atmosphères nocturnes car le duo use sécheresse et espace dans un même morceau; c’est typique sur ‘Obsidian’ très bon mais sonnant comme un inédit des Cure période ‘Seventeen seconds’ avec la fenêtre ouverte. Boîte clinique mais vocaux flottant dans l’éther, claviers de givre, échos s’évaporant vers les étoiles…Franchement, ce disque est délectable, alternant des moments pêchus et dansant, des titres plus réflexifs; le seul souci pour qui a mon âge vénérable, c’est le manque d’identité. Difficile d’évoquer cette musique sans voir les grands noms (Cure, Clan of Xymox, Frozen Autumn) traverser l’esprit. L’obstacle franchi, pas de raisons de bouder son plaisir car en fin de compte, ce second essai est maîtrisé, chaque chanson sonne comme un tube en puissance et ça, c’est une grosse qualité face aux formations actuelles se contentant d’élaborer l’ambiance mais pas le menu. Ce sens aigu de la mélodie est une arme dont les Twin Tribes pourront se servir pour marquer la différence (je comprends d’autant moins l’album de remixes qui a suivi, gommant les nuances de leur travail) et si je me sers un bon verre d’élixir de jouvence, que je retrouve mes seize ans, voilà clairement un disque que j’aurais adoré. Pas de raison que l’expérience empêche cette sensation trente-quatre ans plus tard et on colle un 5 d'encouragement, roulez jeunesse !

note       Publiée le mercredi 4 août 2021

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ceremony".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ceremony".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ceremony".

Giboulou › mercredi 4 août 2021 - 20:53 Envoyez un message privé àGiboulou

Ouaip, c'est un peu "scolaire" mais c'est tellement bien fait qu'on adhère rapidement. Et, en toute honnêteté, on est largement au dessus du tout venant cold wave actuel. Les mélodies assumées et le chant font la différence. Tout comme le parti pris de faire principalement des morceaux courts (une qualité assez rare). Chouette découverte.

Message édité le 04-08-2021 à 20:55 par Giboulou

Note donnée au disque :       
Richard › mercredi 4 août 2021 - 16:13 Envoyez un message privé àRichard

Rien n'a changé pour moi depuis mon commentaire laissé sous Shadows en décembre 2019. Alors que Drab Majesty, Cold Cave ou She Past Away patinent, les Texans bien que pas totalement originaux sont terriblement précieux.

Note donnée au disque :