Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDelphine Coma › Leaving the scene

Delphine Coma › Leaving the scene

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan      dimanche 18 juillet 2021 - 21:57
Aplecraf      lundi 19 juillet 2021 - 00:46

cd • 10 titres

  • 1Touch
  • 2We never sleep
  • 3Moth meets flame
  • 4is this forever
  • 5Comatose
  • 6Out of my head
  • 7Beautiful disaster
  • 8Broken glass
  • 9Regret
  • 10The end is the beginning is the end

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

In Aeternum, USA.

line up

Ashe Rüppe (chant, musique)

Musiciens additionnels : Amendoa Lizzbeth Tamburri (guitare, sons), Domokos Benczedi (basse additionelle)

remarques

https://delphinecoma.bandcamp.com/
Un second tirage est sorti en 2020 sur le même label.

chronique

Parmi les très bonnes pioches du label Swiss Dark Nights, on trouve notamment Delphine Coma. J’ai déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais de leur single ‘Secondary eyes’ mais il serait peut-être temps à présent de se frotter à un vrai album surtout que le combo en compte désormais deux. Suivons l’ordre chronologique et débutons par ‘ Leaving the scene’, une sorte de Tabula Rasa d’un certain goth rock qui lui adresse des clins d’oeil incessants. En plus clair, on sent que le goth rock traditionnel est une influence déterminante mais les orchestrations adressent en filigrane un message clair: figer le style, c’est le tuer. Ashe Rüppe, tête pensante du projet, s’autorise donc quelques courses à la supérette dark locale, balance dans son caddie des éléments de post punk, de dark wave, un zeste de minimal qu’il mêle d’un seul coup au goth rock qui mijotait déjà dans sa casserole. Pourtant, ce disque n’a rien d’un fourre-tout hétéroclite ou expérimental. Il sonne très dans l’air du temps niveau production mais en matière d’écriture s’offre des allers-retours incessants entre passé et présent, pour le meilleur. Etonnammant (et rien de condescendant dans cette remarque), beaucoup d’Américains semblent soudain découvrir la possibilité de créer de la musique sombre en usant de structures synthétiques et en s’inspirant de la new wave. La démarche existe depuis des décennies mais est curieusement demeurée marginale dans les circuits underground et davantage encore dans la scène goth (The Vanishing et consorts restant des exceptions). Aujourd’hui, pas une bourgade des USA qui n’enfante sa formation synth-wave, post-punk, cold wave par jour, éphémère souvent et guère intéressante. Sauf que rien de tout ça ici, Ashe peut fournir tous les efforts, son amour sincère du goth rock est profond et sincère et tant mieux ! Car le mec ne se contente pas de coller quelques sonorités electro sur des schémas traditionnels, il repense le tout. ‘Leaving the scene’, c’est réellement un album de goth rock mais interprété différemment, avec du feeling, de la créativité. Ecoutez le splendide ‘Comatose’ qui reprend des plans shoegaze, les ralentit et leur balance quinze seaux d’encre noire dessus, ‘Is this forever’ proposant une forme dansante de goth telle qu’on la trouvait chez Suspiria, un cran au dessus qualitativement, ‘Beautiful disaster’ affrontant The Soft Moon sur son propre terrain et le minant de débris de statues d’ange, de croix et de stèles tombales… Le timbre corbeau est pour beaucoup dans la première impression, Ashe a une belle voix grave, sait s’en servir, mais il sait aussi écrire des chansons, pas uniquement travailler des ambiances. Le résultat ? ‘Leaving the scene’ est un disque sombre, aux climats travaillés, mais dont les mélodies sont également fortes avec une touche pop au sens noble du terme. On devine le travail exigeant d’un artiste qui a déjà de la bouteille (plus de trente ans de carrière en tant que DJ, promoteur, musicien pour Nocturne, Trance to the Sun, les plus expérimentaux Elysium Façade, entre autres…). Une sortie incontournable et du label et de 2018 dont on n’a clairement pas assez chanté les louanges !

note       Publiée le dimanche 18 juillet 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Leaving the scene".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Leaving the scene".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Leaving the scene".