Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIncubus (CALIFORNIE) › Enjoy Incubus

Incubus (CALIFORNIE) › Enjoy Incubus

cd • 7 titres • 28:37 min

  • 1You Will Be a Hot Dancer04:17
  • 2Shaft03:25
  • 3Take Me to Your Leader04:43
  • 4Version04:17
  • 5Azwethinkweiz03:48
  • 6Hilikus03:57
  • 7(sans titre, piste cachée après 10 min. de silence)04:10

enregistrement

Produit, mixé, enregistré par Jim Wirt au 4th Street Recording. Masterisé par Eddy Schreyer à Oasis Mastering.

line up

Brandon Of The Jungle (voix, percussions), Kid Lyfe (scratches), Dynamike (guitare), Jose Antonio Pasillas II (batterie), Dirk Lance (basse)

remarques

L'illustration est un collage à partir d'une photographie du père de Brandon Boyd, Charles Boyd. Dans ses belles années, quand il portait la moustache.

chronique

Styles
metal
metal alternatif
neo metal
Styles personnels
jump métal fusion nonchalant

Incubus, que ce nom semble signifier soleil, sel, crabes et surfeurs casse-couilles bouffis d'orgueil mal placé ! Voilà ce que je retiens tel un misanthrope aigri, je suis partial, trop imbibé de mes propres souvenirs de cette époque (de merde) 1990-2000 et irrité par cette fausse langueur des gens beaux, riches, et doués pour se branler le manche de basse et de guitare. Vous voyez, je suis plein de préjugés ! Car lorsque j'ai vu ce disque enfoui sous des tonnes de Joypad, de Rage, sous deux trois No One is Innocent et autres Thugs je me suis dit "arf, quand même cette pochette me fait rire : tentons.". Et grand bien m'a pris, car ceci, la première incursion du groupe dans le big masse média musique biznessseuuh, réenregistrement partiel de leur premier album champignonesque est un des plus beaux et créatifs hommage à la Mike Patton Company ou de leurs voisins plus ou moins trop drogués Red Hot Chili Peppers, réunis sous le soleil carnassier d'une Californie partagée entre le cool, le kitsch, la mort et la stupéfaction. Entrelacs de mélodies, bruits de bouche, scratches bien posés, voix de crooner qui fait des prouts entre deux envolées d'un lyrisme Faith no More AOP... riffs qui font boubouger le popotin... ambiance de glanditude assumée donc mais tellement infusée de talent et de feeling que je ne peux que mettre un genoux à terre et me dire que je glandouillerais bien au bord de l'océan, autour du feu, l’œil troublé comme jamais avec une ambiance partouzesque digne de cette scène d'OSS 117 à Rio. Disque d'été de gros défoncé : vous voilà prévenus, et si vous ne connaissez pas cette époque, ni ce genre, au lieu de vous farcir tous les clones dont ceux engendrés en France (je vous laisse voir), vous aurez une synthèse de tout un style, joué par des gamins, mais alors des qui sont particuliers, qui ont eu les cours de musique, les bons gènes pour avoir des tronches de beaux gosses, la bonne éducation pour avoir les petits abdos et la peau dorée ! Sinon, la même année, y avait Songs of Love and Hate ou Filosofem qui étaient disponibles, si vous voulez avoir un autre point de vue sur ce moment particulier, si mystérieux, si mieux, si révolu qu'on appelle : "AVANT".

note       Publiée le vendredi 2 juillet 2021

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Enjoy Incubus".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Enjoy Incubus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Enjoy Incubus".

GrahamBondSwing › dimanche 18 juillet 2021 - 19:15 Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Il arrive quand le slow qui tue à la "Under the Bridge" ?

Note donnée au disque :       
Shelleyan › vendredi 2 juillet 2021 - 21:03 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Rancid, c'est aussi moisi que leur nom ^^

dariev stands › vendredi 2 juillet 2021 - 17:51 Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

Dans le même esprit, Dariev Stands vous recommande >>> Jean-Paul Trash (la version transplantée en territoire Huile D'Olive) sinon, attention, c'est l'été de tous les dangers : Offspring, Incubus... C'est la pente qui mène à Rancid (bon, pas les pires, ok...), Crazy Town et Bomfunk MC's...

Damodafoca › vendredi 2 juillet 2021 - 11:37 Envoyez un message privé àDamodafoca

Oh bah oui dis donc !! Il est sympa, fruité ce disque. Surtout j'aime beaucoup Azwethinkweiz qui fonctionne vraiment bien, débarrassé de tous ses penchants métalliques.