Vous êtes ici › Les groupes / artistesMModern English › Take me to the trees

Modern English › Take me to the trees

cd • 10 titres

  • 1You're corrupt
  • 2Trees
  • 3Moonbeam
  • 4Something's going on
  • 5Dark cloud
  • 6Sweet revenge
  • 7I feel small
  • 8Come out your hole
  • 9Flood of light
  • 10It don't seem right

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Robbie Grey (chant), Gary McDowell (guitare), Michael Conroy (basse), Roy Martin (batterie), Steve Walker (clavier)

Musiciens additionnels : Ray Conroy (claquements de mains), Gary James (percussions), Martyn Young (clavier, programmation)

remarques

https://modernenglish.me/
Pochette format carte.

chronique

Les arbres…Mystérieuses entités sylvestres…Inspiration poétique de longue date…Suffisamment pour que je me décide à tenter de renouer avec Modern English, groupe d’un seul album (mais quel disque !) selon moi ? Je ne sais plus, collectionner des disques, c’est aussi une question d’instinct, de circonstances. La franchise opaque de ‘You’re corrupt’ me paraît une bonne base de discussion pour renouer le dialogue car on y retrouve quelque chose de la grande époque comme une version un brin diluée de Adam and the Ants dans l’aspect tribal de la batterie mais avec un voile trouble…Ces arbres-là tissent une jungle, peut-être dangereuse, difficile de le prédire, c’est là la beauté du mystère. Bien sûr, les premières mesures de ‘Trees’ choquent tant elles plagient le ‘Heroes’ de David Bowie (joué par Echo and the Bunnymen) mais dès qu’on glisse sur le refrain, c’est comme si un rayon de lune perçait l’ombre et nous emportait vers une canopée humide chargée de fruits étranges aux teintes indéterminées. Il y a une telle fluidité de jeu dans cette belle pop gorgée de post punk, avec quelques claviers célestes pour nous aider à lever les yeux vers ce ciel qu’on devine plus qu’on ne le voit. On retombe brutalement sur la terre ferme, pour se débattre avec des ronces et des serpents, sur ‘Moonbeam’, efficace pièce de post punk, presque naïve, comme si le groupe en était à ses débuts mais pourquoi pas ? Cela ne lui en confère que plus de fraîcheur. Le groupe ne cherche visiblement pas à surprendre, juste à jouer des chansons, qu’il espère bonnes, à l’ancienne, avec ce qu’il connaît et croit maitriser. Il faut le préciser parce que le groove un peu moite, légèrement tristounet, de 'Something's going on' dissipe cette impression de végétation, cette bulle poétique. Ce n’est pas très grave, c’est juste que ‘Take me to the trees’ dévoile davantage le visage d’une collection de morceaux, cohérente, mais tirant dans plusieurs directions avec le post punk pour mamelle de base. Ce feeling dark en filigrane est subtilement impliqué, c’est une force de ce disque qui n’éclate pas en tubes immédiats mais propose des titres au goût de reviens-y. Les mecs accusent leur âge et c’est tant mieux, leur honnêteté artistique s’en ressent de façon positive. Il y a de mon point de vue quelques scories, ainsi ‘I feel small’ sonnant comme du Cure 90’s fatigué, ‘Comme out of your hole’ qui emprunte beaucoup (trop) à ‘Atmosphere’ de Joy Division mais version poussive, ‘Flood of light’ encore influencé par Bowie… Heu, en fait, c’est toute la fin de l’album que je cite, non ? En fait, oui. En ce qui me concerne, les six premiers morceaux constituent une vraie réussite, mineure mais une réussite néanmoins. Les quatre ultimes pièces se traînent comme un remplissage malvenu pas 100% désagréable (ainsi ‘It don’t seem right’ avec ses légers accents pop psychédélique) mais pas nécessaire. Disque honnête, donc, digne d’achat mais qui ne modifiera donc pas mon opinion, Modern English demeurent le groupe d’un seul album, le premier, génial et ultime.

note       Publiée le vendredi 25 juin 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Take me to the trees".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Take me to the trees".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Take me to the trees".