Vous êtes ici › Les groupes / artistesOThe Offspring › Smash

The Offspring › Smash

cd • 14 titres

  • 1Time to relax
  • 2Nitro (youth energy)
  • 3Bad habit
  • 4Gotta get away
  • 5Genocide
  • 6Something to believe in
  • 7Come out and play
  • 8Self esteem
  • 9It'll be a long time
  • 10Killboy powerhead
  • 11What happened to you
  • 12So alone
  • 13Not the one
  • 14Smash

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

The Hook, Track Record, Hollywood, Californie, USA.

line up

Dexter Holland (chant), Noodles (guitare), Greg K (basse), Ron Welty (batterie)

remarques

chronique

Styles
punk

Comment faire plus cliché que de dire: ‘Smash’ est mon Offspring favori ? Comme beaucoup, c’est avec ce troisième essai que j’ai découvert le groupe mais ce n’est pas la raison de mon choix. Pour moi, c’est avec ce disque que The Offspring affirme entièrement sa propre identité. Il y a le petit gimmick de départ avec la voix off qui invite à se relaxer parce qu’après tout ‘music soothes even the savage beast’ mais ce détail demeure anecdotique (encore qu’on sache bien que le diable adore s’y lover) même si on le retrouvera sur les disques suivants. Non, le vrai truc, c’est que tout en restant un groupe de punk rapide, les musiciens vont enfin s’autoriser des audaces nettes et secouer les murs du carcan. Ca démarre de manière assez classique avec un ‘Nitro’ qui mérite bien son titre mais dès ‘Bad habit’ et son intro, The Offspring démontrent leur envie de soigner les détails. On remarque vite aussi que le ton général est légèrement plus agressif que sur les deux albums précédents avec des guitares aux sonorités méchantes, une production puissante et un chant plus incisif. Si l’on retrouve une collection de morceaux punk rapides, très inspirés, tranchants dans le riffing et les mélodies (l’excellent ‘Someting to Believe in’), plusieurs compositions se distinguent du lot, à commencer par LE tube ‘Comme out and play’ (oui, c’est mon préféré du groupe). Comment faire l’impasse sur son excellente basse aux inspirations orientales, ses paroles tueuses, ses parties de batterie ? Une merveille. ‘Lalalalalala’…Oui, c’est ‘Self-esteem’, qui fait coucou-main au grunge alors en plein essor; la vision de Dexter et ses longs cheveux tressés, casquette à l’envers et t-shirt Sex Pistols résume la symbolique de l’époque et la philosophie de son combo. Pas de répit, les morceaux s’enchaînent et même les plus classiquement punk apportent des bonnes choses; ici l’anecdotique n’est guère de mise et les arrangements contribuent grandement, notamment les alternances de rapidité, de baisse de tempo, les accélérations, les quelques secondes chant/rythmique avant la redémarrage des guitares. Voilà même que les Offspring s’offrent une petite pause ska avec ‘What happened to you’ avant une suite nettement plus hardcore (‘So alone’) d’à peine plus d’une minute. Franchement, rien à jeter sur cette galette, on sent le groupe en pleine possession de ses moyens et de son énergie, inspiré comme jamais. Une machine à tuer qui se conclut par une piste fantôme présentant ‘Come out and play’ version orientale, comme quoi eux aussi avaient senti qu’ils tenaient un truc…

note       Publiée le lundi 14 juin 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Smash".

notes

Note moyenne        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Smash".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Smash".

nowyouknow › dimanche 22 août 2021 - 11:51 Envoyez un message privé ànowyouknow

J'ai développé une certaine attirance pour les blockbusters rock, sans doute parce que ça n'existe plus vraiment. C'ui là je l'ai testé un peu avant la vague de chroniques.. J'aime bien le son et ça remplit son rôle (donner la peche) mais bon je peux pas dire que j'adhère, le punk rock c'est pas trop ma came à la base aussi. Le tandem Come Out And Play / Self Esteem sort du lot.

Message édité le 22-08-2021 à 11:52 par nowyouknow

cantusbestiae › dimanche 20 juin 2021 - 14:00 Envoyez un message privé àcantusbestiae

Pas de tacle trop appuyé non plus, j'ai quelques disques de Fat Wreck et compagnie que je peux encore apprécier. Nofx en tête avec "Punk in drublic" et "Pump up the valuum, malheureusement ils sont devenus des caricatures d'eux-mêmes au tournant des 2000's. Il y avait aussi les Suédois de Millencolin, No Fun at all, Lagwagon... Quand tu as 14 ans et que tu fais du skate, ça passe. Green Day je n'ai jamais écouté, à part leurs morceaux ultra connus genre basket case ou boulevard of broken dreams, pas du tout ma came.

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing › dimanche 20 juin 2021 - 08:40 Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

J'en vois qui en profite dans leurs commentaires pour mettre un p'tit tacle à Blink, NOFX et au label Fat Wreck Chords... J'avoue ne pas vraiment comprendre, je m'attendais plus à ce qu'il y en ait un qui assassine Green Day, gratuitement, en passant (son fameux Dookie, sorti la même année, s'est vendu deux fois plus que SMASH ce qui reste quand même un mystère pour moi). Pour revenir à SMASH : jamais acheté, jamais volé, jamais copié... En fait, pas besoin, je l'entendais partout. A l'époque, clairement ça faisait partie de "la grande famille du metal", mais oui OK je pigeais quand même qu'on parle de Punk Rock (ce que je n'avais pas compris à propos de Nirvana, n'ayant pas assez de culture pour savoir que depuis la fin des années 70, le mouvement n'était pas mort mais avait muté de manière protéïformes). Et ces deux énormes tubes ! Il y a quelquechose qui me plaît bien aussi : on a "Come out" plutôt solaire et "Self Esteem" plutôt dark, comme une belle pièce de monnaie à deux faces aux motifs différents. "Self Esteem" fait partie aussi de ces morceaux que je peux identifier à la première seconde, mais qui pourtant me pose des problèmes de mémorisation... J'en ai d'autres comme ça : "Rape Me" OK / "Hear-Shaped box" impossible à siffloter", "Hound Dog" OK / "Heartbreak Hotel" mais ça fait quoi déjà ? Voilà c'était juste un petit apparté très personnel et sans aucune espèce d'importance.

Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 19 juin 2021 - 10:55 Envoyez un message privé àvargounet  vargounet est en ligne !

Mon cousin avait ramené ça pendant l'été 95 et j'avais 9 ans... On va aps se mentir à l'époque à part Nirvana puis un an après ou j'achetais à l'aveugle le Tgst de Pantera je ne connaissais pas grand chose... Cet album m'a fait l'effet d'une bombe le son de guitare est tranchant au possible la basse hyper Lourde et les intros sont géniales. Gotta get away et something to believe in Sony toujours des putains de morceaux super bien construits.

Note donnée au disque :       
Procrastin › vendredi 18 juin 2021 - 23:09 Envoyez un message privé àProcrastin

C'est vrai qu'aujourd'hui c'est barbant de se l'enfiler en entier. 4 boules quand même par madeleine et parce que l'album a été un pivot pour beaucoup de monde. À mon avis c'est un peu le grand cousin du néo metal qui arrivait en force (via un coté "trasheur" dans l'esthétique, c'est d'autant plus flagrant dans les clips d'Americana).

Note donnée au disque :