Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSeraphim Shock › The Fairmount chronicles chapter one

Seraphim Shock › The Fairmount chronicles chapter one

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan aka Twilight      jeudi 10 juin 2021 - 23:21

cd • 6 titres

  • 1Ascend
  • 2Future flesh
  • 3Savannah's bones
  • 4we bleed
  • 5Chasing the moon
  • 6Vaartuig

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Charles Edward (chant, instruments)

Musiciens additionnels : Greg Kammerer (solo de guitare sur la piste 1)

remarques

https://seraphimshock.com/

chronique

Styles
gothique
gothic rock
metal
Styles personnels
goth rock musclé

Les symboles, c’est important et pour préparer son retour dans les studios, Charles Edward a enveloppé les choses de mystère, en disséminant progressivement nouvelles brumeuses et titres digitaux. Tout est lié ou du moins annoncé comme planifié; pour Halloween 2020, Jack-O-Lantern a déposé dans les boîtes des as de la précommande un beau EP tout neuf (le premier d’une série, miam, comme à la TV). C’est du Seraphim Shock pure souche et personnellement, c’est exactement ce que je demande car j’aime ce style finalement assez singulier. Boîte claquante, basse synthétique, guitare musclée et un chant capable d’alterner entre flirts metal et tessiture grave, un peu comme feu un certain géant vert du nom de Peter, avec quelques synthés glaçants pour parachever l’ambiance, parce que le vrai terreau du projet demeure le goth, c’est ainsi. Peu de nouveautés à signaler si ce n’est quelques détails d’importance, ainsi l’excellente partie de gratte finale, assez riche, de ‘Ascend’ (interprétée par le frérot) la mélodie prenante de ‘Savannah’s bones’, le hit du disque selon moi, un bon ‘Bleed’ plus retenu et obscur qui fait coucou-main à Peter Murphy… Le plus important est que la longue pause hors des circuits musicaux pour se consacrer à la musculation semble avoir porté ses fruits. Notre Américain s’enthousiasme à l’idée de jouer à nouveau et ne laisse visiblement pas le Covid perturber cette énergie (à lire ses posts sur Facebook, l’homme est un vrai regonfle-moral qui a trouvé sa voie spirituelle entre hygiène sportive et goût du sombre). Cela se sent sur ces nouveaux morceaux assez classiques du style de Seraphim Shock mais efficaces, inspirés, avec un chant mieux dosé où Charles n’abuse pas du rauque metal comme il l'a parfois fait de par le passé. Ayant toujours été fan du projet, je m’en réjouis. 4,5/6

note       Publiée le jeudi 10 juin 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Fairmount chronicles chapter one".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Fairmount chronicles chapter one".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Fairmount chronicles chapter one".