Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLinea Aspera › Preservation bias

Linea Aspera › Preservation bias

lp • 8 titres

  • 1Preservation bias (K7 version)
  • 2Attica
  • 3Kinabalu
  • 4Detachment
  • 5Antipodean tedium
  • 6Syncretism
  • 7Royal straight
  • 8Vultures

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Allison Lewis (chant), Ryan Ambridge (synthés, programmation)

remarques

Morceaux 1, 4, 5, 6 extraits de la K7 'Linea aspera'; titre 2 tiré de la compilation 'And you will find them in the basement' (various artists); les autres chansons sont extraites de la K7 'Linea Aspera II'. https://lineaaspera.bandcamp.com/

chronique

Ligne âpre ? Au sens médical du terme ? On s’en fout, c’était juste le prélude. Niveau électronique, ce disque est assez étrange car il part dans pas mal de directions après avoir faussement mis l’auditeur(trice) en confiance (la confiance, c’est toujours primordial, pas vrai ?). Pour dire vrai, ça démarre franchement bien, autant avec ‘Preservation bias’, assez proche de ce que faisaient Kas Product à leurs débuts, en légèrement plus sombre et moins froid, qu’avec l’excellent ‘Attica’ une pure tuerie aux atmosphères dancefloor serial killer. Le temps pour le duo de présenter ses bases, une dark wave électronique, dépouillée mais conquérante, avec chant féminin un peu glacé par instant, nettement plus charnel sur d’autres. Avec ‘Kinabalu’, c’est la claque retour de flamme dans la gueule. Ca démarre comme si Kas Product réinterprétaient ‘Warm leatherette’ à leur idée, rien de très marqué en matière d’identité, pour, après seulement deux minutes, glisser dans un pur essai bruitiste où le groupe manipule avec plaisir ses boutons, triture ses effets pendant plus de 5 minutes encore. Apre et surprenant pour le coup. La suite se révélera plus classique mais jouissive. Comme beaucoup dans le genre, les deux artistes affectionnent la touche vintage des synthés mais également des boîtes qui claquent comme en 1980. L’énergie et la touche mélodique (‘Antipodean tedium’) sont deux atouts forts avec la petite dose expérimentale pour épicer le truc. J’ignore quelle a pu être la renommée de Kas Product hors frontières à l’époque mais difficile de ne pas songer à eux même si sur certains aspects, notamment l’aspect EBM claquant des excellents ‘Vultures’ et ‘Attica’, Linea Aspera s’en distancient. Une compilation qui expose les différents axes de travail du groupe au sein d’une sphère motivée par l’amour de la musique electro vintage, pure héritière des 80’s, un côté ici tout particulièrement travaillé histoire d’éviter une production trop clinique et facile. 4,5/6

note       Publiée le lundi 7 juin 2021

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Preservation bias".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Preservation bias".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Preservation bias".