Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarter USM › Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)

Carter USM › Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)

cd • 18 titres

  • 1Is it the only way to get through you ?
  • 2Granny farming in the UK
  • 3R.S.P.C.E
  • 4Twin tub with guitar
  • 5Alternative Alf Garnett
  • 6Re-educating Rita
  • 72001: a clockwork orange
  • 8The 90's revival
  • 9A nation of shoplifters
  • 10Watch the Big Apple turn over
  • 11Turn on, tune in, switch off
  • 12When Thesauruses ruled the earth
  • 13Bring on the girls
  • 14Always the bridesmaid never the bride
  • 15Her song
  • 16Commercial fucking suicide pt.1
  • 17Stuff the jubilee (1977)
  • 18Glam rock cops

informations

line up

Jim Bob, Fruitbat

chronique

Tututut, c’est la p'tite voiture ! J’en ai quelques-unes dans ma houlette, de ces compilations de faces B et inédits mais comme je suis dans une période nostalgique et que Carter USM, c’est une camionnette de madeleines de Proust, la version corsée, j’y vais avec eux. Toujours la sempiternelle rengaine, comment sélectionner le matériel enregistré en studio, que laisse-t-on en rab’ ? Dans le cas de cette collection, la réponse tient peut-être au fait qu’elle présente l’aspect le plus pop et le plus échantillonné du duo. Des titres, fort valables d’ailleurs, tels que ‘Is this the only way to get through you’ ou ‘2001: A clockwork orange’ fonctionnent selon ce schéma: beat primaire, basse synthétique, un peu de gratte et à la place des vocaux, un collage de bribes de conversation semblant se donner la réplique. Nos amis en profitent pour sampler quelques grands noms de la wave/punk: les B52’s (‘When Thesauruses ruled the earth’), The Clash, X Ray Spex (‘Twin tub with guitar’) et jouer du punk aussi, ce punk poppy dont ils ont le secret et qui sonne sans grande surprise ici pour qui connait leurs albums, encore que le furieux ‘Stuff the jubilee’ vaille nettement son poids de cacahuètes. Pas mal de chansons tournent également autour de cette pop acide et persifleuse dont ils se sont fait coutumiers (le terrible ‘Granny farming in the UK’ dénonçant les conditions des personnes âgées et dont la mélancolie vitriolée est typique du style des deux lascars), parfois telle une version punky des Pet Shop Boys (’Watching the Big Apple turn over’). Au final, ça sonne comme un album de Carter USM, un album un peu moyen, on ne va pas se mentir, sur lequel rien n’est mauvais mais où les coups d’éclat sont moins fréquents que de coutume. Pourtant, il y en a quelques-uns qui valent le coup d’oreille (‘Granny farming in the UK’, ‘Is this the only way to get through you’, ‘Re-educating Rita’, ‘Glam rock cops’ (aussi glam que son titre), ‘Stuff the jubilee (1977)’). Neuf ans plus tard sortira la version 'décapotable verte' pleine de démos et versions alternatives mais entretemps il y aura eu l'an 2000, le 11 septembre et le monde aura perdu la dose d’utopie qui permettait à l’humour noir, subtil derrière son aspect potache, de Carter USM de croire qu’il pouvait changer quelque chose; Jim Bob et Fruit Bat sont devenus des cinquantenaires. Pas dans mon coeur ni dans mes oreilles. 3,5/6

note       Publiée le mercredi 2 juin 2021

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Sleaford Mods - The Mekon

Sleaford Mods
The Mekon

Des héritiers contemporains ? Mmm...

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Starry eyed and bollock naked (a collection of B-sides)".