Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFThe Fall › Cerebral caustic

The Fall › Cerebral caustic

cd • 12 titres

  • 1The joke
  • 2Don't call me darling
  • 3Rainmaster
  • 4Feeling numb
  • 5Pearl city
  • 6Life just bounces
  • 7I'm not satisfied
  • 8The aphid
  • 9Bonkers in Phoenix
  • 10One day
  • 11North west fashion show
  • 12Pine leaves

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

chronique

Styles
post punk

On va les prendre en faute, on ne peut pas sortir tant d’albums sans faire de la merde. Hop, une pichenette dans la bouteille qui tourne et tourne et paf, le goulot désigne ‘Cerebral caustic’, un disque de 1995, avec un titre sans doute parfaitement adapté à la matière grise de ce bon monsieur Smith. Mauvaise pioche, c’est pas encore cette fois-ci qu’on le coincera pour délit de production destinée à la poubelle, même en pleine explosion Madchester. Non pas que nous tenions-là un chef-d’œuvre, c’est plutôt du The Fall ‘average’, ‘casual’ même pour user de vocabulaire britannique. Vocalement, notre ami ne prend pas trop de risque, sa voix sonne presque fatiguée, à moins qu’il ne s’agisse d’une fausse lassitude en forme de doigt d’honneur. Mais que voulez-vous, un disque moyen de The Fall, ça envoie suffisamment de bois pour que l’honneur soit largement sauf. Musicalement, ce n’est pas non plus l’opus le plus inspiré mais c’est loin d’être désagréable. Post-punk un peu rêche, avec quelques moments de grâce notamment ‘I’m not satisfied’ à la limite du tube, ‘Don’t call me darling’ avec ses choeurs féminins à faire grincer des dents (mais ça colle parfaitement au titre), ‘The rainmaster’, ‘One day’ et son shoot de bonne vieille énergie punky… A côté, des bidules typiques, ainsi un ‘Bonkers in Phoenix’ sonnant comme une pure parodie des Happy Mondays: lent, nonchalant, avec des bruits bizarres, une mélodie à la con limite au second plan, du ‘je m’en fous’ à la louche, de l’improvisation même ? Allez savoir. Plan similaire sur la chanson finale, avec des vocaux de limace au point qu’on se demande si Mark va pas finalement s’affaler sur son micro et s’endormir. De la rallonge, et après ? Depuis quand The Fall en ont quoi que ce soit à carrer de l’avis des gens ? C'est pas parce que Mark E. Smith a des ailes d'angelot sur la pochette arrière qu'il va nous faire risette. Caustique sans doute mais rien à voir avec de la daube…

note       Publiée le lundi 19 avril 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cerebral caustic".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cerebral caustic".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cerebral caustic".