Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiniestrosis › La Misa de los malditos

Siniestrosis › La Misa de los malditos

détail des votes

Membre Note Date
Shelleyan aka Twilight      mercredi 31 mars 2021 - 22:16

cd • 16 titres

  • 1La Misa de los malditos
  • 227 monjas muertas
  • 3Verdugo de la inquisición
  • 4Pensabas ke había muerto
  • 5Jack El Destripador
  • 6Locura de muerte
  • 7'M'
  • 8Muñecas asesinas
  • 9Michael Myers
  • 10Destrucción
  • 11Juegos peligrosos
  • 12Lucifer no kiere ser mi amigo
  • 13El Violador de la M-30
  • 14Carrie
  • 15Encerrado
  • 16Un Pasillo largo

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Vidal Dosis (chant, clavier), Miguel (guitare, chant), Pipas (basse), Txesko (batterie)

remarques

chronique

Les Espagnols sont des cinéphiles, en tout cas en matière de films d’épouvante (en même temps quand on vient d’un pays ayant engendré Bunuel, Balagueró, Del Toro, Amenábar, Bayona, Plaza, Oritz et autres de Ossorio…), l’exemple le plus parlant étant les brillants Los Carniceros Del Norte, véritable groupe-hommage au genre. Ils ne sont à priori pas un cas unique puisqu’une autre formation semble avoir les mêmes visées, les Siniestrosis. Ok, c’est moins compulsif chez ces derniers mais tout de même, presque la moitié des chansons font référence au cinéma d’horreur. Les deux groupes partagent d’autres points communs musicalement, à commencer par le style, un deathrock descendant du punk. Le but n’est pas de rédiger une chronique à l’aune des Carniceros Del Norte mais la proximité artistique étant si frappante, pas évident de ne pas comparer. Au rayon patte personnelle, on notera que les Siniestrosis jouent un peu moins rapidement et surtout mettent en avant un jeu de clavier particulièrement efficace dont les sonorités d’orgue (avec clins d’oeil à Carpenter, au Fantôme de l’Opéra) ajoutent une touche batcave dans cet after-punk déjanté. Je ne sais pas trop où ça a merdé dans le chantier de la Tour de Babel mais l’espagnol semble une langue taillée pour l’expression de toutes ces horreurs macabres et sanguinolentes. Si l’on remarquera un morceau plus calme et nuancé tel que ‘Carrie’, ‘La Misa de Los Malditos’ est une avalanche incessante de tubes tous plus méchants et jouissifs les uns que les autres ('Verdugo de la inquisición', 'La misa de los malditos', 'Muñecas asesinas', 'Destruccion', etc) . Mélodies tueuses, arrangements aux petits oignons…rognons, ça colle mieux au thème, un chanteur complètement habité au flow fluide complètement coulé dans les instrumentations…Un disque qui est un film à lui tout seul.

note       Publiée le mercredi 31 mars 2021

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "La Misa de los malditos".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "La Misa de los malditos".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "La Misa de los malditos".