Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAborym › Fire walk with us

Aborym › Fire walk with us

  • 2000 • Scarlet SC 022-2 • 1 CD digipack

cd • 9 titres

  • 1Our Sentance
  • 2Love the Death as the Life
  • 3White Space
  • 4Fire Walk With Us!
  • 5Here Is No God S.T.A.
  • 6Total Black
  • 7Sol Sigillum
  • 8Det Som engang var
  • 9Theta Paranoia

enregistrement

Enregistré aux Temple of noise Studios entre Janvier et Mai 2000

line up

Attila Csihar (chant), Sethlans (guitares et samples), Malfeitor Fabban (basse, claviers, samples et synthé), Nysrok (guitare, synthé, samples et solos)

remarques

chronique

Styles
indus
metal extrême
black metal
Styles personnels
black indus

Ce « Fire walk with us » des Italiens d’Aborym est une véritable bombe mélangeant violence et haine au service d’un black indus des plus ravageurs. Les rythmes sont donc tous relativement rapides et les riffs acérés viennent agresser l’auditeur dès le départ, pour ne plus le lâcher jusqu’à la fin de l’album. L’utilisation de samples apporte une touche de folie supplémentaire, alternant entre les bruits de machines et les passages plus militaires, le tout utilisé de manière assez massive, donnant un aspect parfois complexe à certains titres, mais restant toujours dans le domaine du raisonnable et surtout du magistralement bien fait. Le son des guitares quant à lui est très froid, de cette froideur qui semble vouloir vous transpercer la peau à chaque instant, vous meurtrissant jusqu’au plus profond de votre être. De plus, la présence de claviers toujours bien placés et très travaillés dans le but d’appuyer les riffs renforce cet aspect glacial et parfois même dépressif. L’une des caractéristiques du groupe qui l’a rendu célèbre, c’est la présence au chant d’Atilla Csihar (Tormentor, ex – MayheM), qui apporte à la musique déjantée des Italiens son chant de psychotique afin, encore une fois, de venir renforcer ce côté malsain et presque inhumain de « Fire walk with us », chose que ce dernier parvient à faire avec merveille avec cette voix si particulière qu’on lui connaît mais aussi un chant plus traditionnel hurlé et puissant. On pourra également noter que le groupe a réalisé une reprise du « Det som engang var » de Burzum, reprise d’une très bonne tenue, mais en deçà de l’originale car peut-être trop propre par rapport à celle-ci qui est l’un des chef d’œuvre de la discographie de Vikernes. Seul le dernier titre me laisse perplexe et n’apporte pas grand-chose à un album qui, sans lui, aurait été un chef d’œuvre. Malgré tout, dans l’ensemble, on a un album d’une très grande qualité, travaillé, chaque élément étant bien à sa place et ne venant jamais se chevaucher, si ce n’est pour nous proposer une osmose quasi idéale entre folie et destruction.

note       Publiée le vendredi 6 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fire walk with us".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fire walk with us".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fire walk with us".

Stéphane › jeudi 23 juin 2011 - 10:03  message privé !
avatar

Not yet. Y a eu pas mal de sorties ces derniers temps et j'ai pas eu le temps de me pencher sur psychotrucbidule.

Axis › jeudi 23 juin 2011 - 00:19  message privé !

Qulequ'un a test le p'tit dernier?

Tommy › samedi 15 juillet 2006 - 13:21  message privé !
Enorme même si moins bon que Kali Yuga... Pour sûr ces mecs sont complètement frappés ! S'il y a des adeptes des ondes theta ?
Note donnée au disque :       
Necro › jeudi 3 mars 2005 - 13:56  message privé !
Il finit exactement de la même manière que son "collègue" Mysticum avec un titre lent servant d'outro comportant des bidouilles et des sons bizarres. Voilà, c'était juste histoire de dire ...
R_ONE › vendredi 15 octobre 2004 - 18:28  message privé !
Hehe, j'l'ai aps encore lui, mais maintenant que j'ai completement bouffé FWWU et WNHI je vai el rpendre ... Aborym ca se savour :)
Note donnée au disque :