Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWitchery › Dead, hot & ready

Witchery › Dead, hot & ready

cd | 10 titres

  • 1 Demonication
  • 2 A paler shade of death
  • 3 The guillotine
  • 4 Resurrection
  • 5 Full moon
  • 6 The devil and the damage done
  • 7 Dead, hot & ready
  • 8 The devil's triangle
  • 9 Call of the coven
  • 10 On a black horse thru hell

enregistrement

Blue hill studios, juin et décembre 1998.

line up

Toxine (chant), Jensen (guitare), Richard Corpse (guitare), Sharlee D'angelo (basse), Mique (batterie)

chronique

Styles
heavy metal
metal extrême
black metal
Styles personnels
heavy/black metal

Witchery est une formation atypique dans le monde du metal. En effet, les formations capables de sortir 2 albums et un maxi dans la même année sont plutôt rares... Oui mais quantité ne veut pas forcément dire qualité... Sauf avec Witchery ! Je vous avais dit qu'ils n'étaient pas comme les autres ! Bon venons-en à ce "Dead, hot & ready". Il constitue le deuxième album du groupe, et présente déjà une formation au style particulier et immédiatement reconnaissable. Witchery joue une musique hybride, hors du temps, mélangeant heavy/thrash rétro avec du heavy/black on ne peut plus récent. Les premières écoutes sont assez surprenantes : imaginez un Megadeth qui aurait trop écouté Dimmu Borgir, et où Dave Mustaine chanterait black ! Voilà à peu près une comparaison possible pour Witchery. Car heavy, ce groupe l'est jusqu'à l'os : riffs rétro thrash, solos mortels, envolées de guitares, rythmes entraînants. Mais voilà en même temps, le côté moderne du black lui apporte une touche sombre très particulière : le chant est très extrême (même si trafiqué c'est clair), et l'imagerie "gore" saupoudrent le disque d'une atmosphère toute particulière. Les morceaux sont bien construits, simples, ils accrochent bien l'esprit, les riffs sont tous excellents (confirmant Jensen comme l'un des plus prolifiques guitaristes du moment), mais voilà ces derniers disparaissent également assez vite de notre tête... L'album est court, les morceaux aussi, la production est moyenne, bref c'est bien dommage car du coup l'album ne tient pas vraiment la durée. Passé une dizaine d'écoutes, on connaît bien l'ensemble, on retient bien quelques riffs vraiment bons (et il y en a !), mais il manque le quelque chose qui fera tout exploser ("Symphony for the devil" l'aura lui ce "quelque chose" !). Bon, soyons honnête, je suis assez méchant, parce que je l'écoute en ce moment et je me régale. Le disque est rafraîchissant, mais voilà, d'ici quelques jours, je le rangerai et il ne sortira plus pendant au moins un mois avant que je ne le ressorte et que çà recommence... Vous voyez ? Bref, un bon disque, pas transcendant, mais annonciateur du meilleur pour la suite...

note       Publiée le vendredi 6 septembre 2002

partagez 'Dead, hot & ready' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dead, hot & ready"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dead, hot & ready".

ajoutez une note sur : "Dead, hot & ready"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dead, hot & ready".

ajoutez un commentaire sur : "Dead, hot & ready"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dead, hot & ready".

prowler › jeudi 5 juin 2003 - 15:10  message privé !
Mais il est genial ce skeud ! Moi j'adore justement le cote retro-heavy melange a la modernite black.Et puis le matin ca fout une sacre patate :aaaaah demonication!
Note donnée au disque :