Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAustere › To Lay Like Old Ashes

Austere › To Lay Like Old Ashes

cd 1 • 6 titres • 54:30 min

  • 1Down1:31
  • 2To Fade With The Dusk7:35
  • 3This Dreadful Emptiness9:05
  • 4To Lay Like Old Ashes9:31
  • 5Just For A Moment...6:04
  • 6Coma II20:48

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Tout a été enregistré du 21 au 23 mars 2008 au SLS Studios à Wollongong (Australie). Voix, mixage et mastering du 18 au 20 avril au SLS Studios à Wollongong. Produit par Tim Grose et Austere.

line up

Desolate (guitare, claviers, voix sur 2 et 4), Sorrow (batterie, claviers, voix sur 3 et 5)

Musiciens additionnels : Tim Grose (claviers additionnels, enregistrement, mixage, production), D. (basse)

remarques

Une version "orchestrale" de "Just For A Moment" existe aussi, et a été diffusée en 2012 par Tim Yatras (Sorrow).

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
dsbm

Aujourd’hui, le très grandiloquent « Depressive and Suicidal Black Metal » est un peu passé de mode, et fatalement, on n’entend plus trop parler des bons disques de l’époque. Il faut dire que beaucoup de groupes de DSBM, comme Austere, étaient australiens, et que les mégafeux qui dévastent les forêts ces derniers temps ont dû chasser les blackeux de leur habitat naturel. En tout cas, ce disque avait fait pas mal de bruit à sa publication en 2009. Après une série de sorties plus ou moins inspirées, Austere surprenait en publiant ce qu’il faut bien appeler, aujourd’hui, un classique du genre. La force du groupe est indéniablement dans le chant, que Sorrow et Desolate alternent titre par titre. Leurs voix hurlées s’inscrivent dans la lignée qui va de Hvys Lyset Tar Oss aux gorges les plus ravagées du black à la Bethlehem, Silencer, et compagnie. Desolate, cependant, est tout à fait radical et ne communique que par hurlements suraigus ; Sorrow, quant à lui, parcourt de son timbre éraillé un registre un peu plus varié, allant jusqu’au chant clair de bonne tenue. C’est grotesque ou poignant, selon l’humeur. Pour le reste, ils livrent un DSBM à grosse production, assez net sans être lisse non plus, avec une batterie très présente, presque trop. Le travail sur les guitares, sans être d’une grande originalité, est une réussite de bout en bout. Rien n’est à jeter parmi ces riffs à la Drudkh période Blood in our Wells, presque toujours mid-tempo, qui tapent constamment là où ça fait mal. Des choeurs, pianos et synthés très beaux s’y ajoutent même pour des passages à nouer la gorge. C’est un disque qui nécessite forcément un peu de masochisme pour être apprécié. Les titres déboulent in medias res, comme chez Hate Eternal. Après un « To Fade With The Dusk » tout à fait déchirant, « This Dreadful Emptiness », incontestable sommet du disque, est lui-même à son apogée non pas dans ses parties hurlées, mais plutôt dans son final au chant clair, qui arrive comme un rayon de soleil. On retrouvera le chant clair sur l’excellent « Just For A Moment… », autre moment plus lumineux dans un océan de black dépressif. Le disque se clôt sur « Coma II », un morceau de drone, ou de remplissage selon les points de vue. Et il faut bien dire que c'est le même riff désespérant répété trois cent fois, avec un habillage discret au synthé. Personnellement, je m’y trouve bien, dans ce riff qui jette une ambiance cotonneuse et somnolante, qui se fatigue, se réveille un peu, puis s’évanouit. C’est comme un écho plus intimiste et réservé du malheur étalé très explicitement sur les précédents titres. Une métaphore d’un repos « dans les cendres » dûment mérité après une vie de souffrance, aussi, bien sûr. Après tout, les disques de DSBM nous jouent toujours la comédie du suicide, jusque dans leur progression. Austere joue la variante comateuse. Presque une prophétie autoréalisatrice, hélas, puisque le groupe entrera dans le coma après ce titre, avec la séparation de ses deux moitiés. Pas grave, il a sorti son classique !

note       Publiée le vendredi 15 janvier 2021

Dans le même esprit, Ntnmrn vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "To Lay Like Old Ashes".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "To Lay Like Old Ashes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "To Lay Like Old Ashes".