Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCJohn Carpenter › Halloween II

John Carpenter › Halloween II

cd • 12 titres • 30:54 min

  • 1Halloween theme04:27
  • 2Laurie's theme02:50
  • 3He knows where she is!01:07
  • 4Laurie and Jimmy03:03
  • 5Still he kills (murder montage)04:35
  • 6The Shape enters Laurie's room01:33
  • 7Mrs Alves01:43
  • 8Flats in the parking lot01:25
  • 9Michael's sister03:00
  • 10The Shape stalks again03:03
  • 11In the operating room01:48
  • 12Mr. Sandman02:20 [interprété par The Chordettes]

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé et interprété par John Carpenter ; programmation, montage, séquençage et enregistrement par Alan Howarth.

line up

John Carpenter, Alan Howarth

remarques

Réédité par Alan Howarth en 2009 avec bonus.

chronique

Styles
musique de film
Styles personnels
michel moyen oui !

Bouh qu’elle est laide cette b.o. ! Il s’en est passées des choses dans le monde de John Carpenter depuis le succès inattendu de son proto-slasher (ce qui fait de Black Christmas un proto-proto-slasher, ça a quand même moins de gueule vous trouvez pas ?). Entre-temps, The Fog et Escape From New York auront enfoncé le clou et mis Big John sur la carte des réalisateurs non seulement hors système mais aussi à part du Nouvel Hollywood des 70s. "Que diable allait-il faire dans cette galère ?" me demande alors Molière qui s'est vraisemblablement perdu. Et moi de lui répondre : "Jean-Baptiste, mon ami, ne mélangeons pas vos fourberies et autres retournements théâtraux avec cette engeance cinématographique". Non pas que Molière ait inventé le twist scénaristique (encore que…), mais Big John nous en fait un joli ici. Lui qui a toujours montré un désintérêt certain pour les suites se fait une raison : après tout, pourquoi pas ? Écrire une suite, composer la b.o., pas d’implication de mise en scène, "argent facile" comme dirait l’autre. Personnellement je ne lui jetterais pas la pierre sur cette seule base. Seulement Halloween II est un film inutile car il cède aux gimmicks du slasher que son prédécesseur avait évité (ou du moins effleuré plus qu’utilisé) à l'instar des vilains Friday the 13th. Et histoire d’ajouter l’insulte à la blessure comme disent les britons, sa bande-son est certainement la plus feignante et plate qu’ait proposé John Carpenter. Accompagné pour la seconde fois de Alan Howarth (après Escape From New York), Big John recycle la bande originale culte de son film mais l’on sent bien que le cœur n’y est pas. Pour le coup, les reproches souvent exprimés par les détracteurs de sa musique sont ici justifiés. Une gamme de sons très moches, un côté cheap absolument pas attachant et l’ennui s’installe bien vite. Une ambiance de fête foraine macabre mais insipide qui fait autant mal au crâne qu’elle donne envie d’aider Michael Myers à atteindre son but. Le suivant redressera quelque peu la barre, mais bon sang, qu'allait-il donc faire dans cette putain de galère ?

note       Publiée le lundi 28 septembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Halloween II".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Halloween II".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Halloween II".