Vous êtes ici › Les groupes / artistesRCatherine Ribeiro › Tapages nocturnes

Catherine Ribeiro › Tapages nocturnes

cd • 15 titres

  • 1Joëlle
  • 2Le manque
  • 3Elles
  • 4Fais gaffe petit
  • 5Personne
  • 6Ce soir ma mère
  • 7Une vie d'artiste
  • 8Soleil
  • 9Sauter à la corde
  • 10Carrefour de la solitude
  • 11Jour de fête
  • 12Amour petite flamme
  • 13La vie en bref
  • 14Dis-moi qui tu embrasses
  • 15La nuit des errants

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

remarques

Les titres 2, 3, 4, 5, 7, 8, 9 sont extraits de l'album 'Percuphonante'; les 1 et 6 sont des inédits; les titres 13, 14, 15 sont tirés de 'La Déboussole'; les 10 et 11 viennent du single 'Jour de fête' et la chanson 12 du single 'Amour petite flamme'.

chronique

France, je te le déclare tout net: tu ne mérites point Catherine Ribeiro ! Oui, le rouge te monte au front, tu te recroquevilles mal à l’aise; toujours est-il que quand est sortie cette compilation, elle ne s’est écoulée qu’à quelques milliers d’exemplaires, que quand Catherine chantait avec Alpes, tes médias l’ont boycottée car elle voulait faire les choses à sa manière, exprimer ses idées, s’engager au nom de ceux laissés au bord du chemin…N’as-tu donc pas compris à quel point elle avait intensément besoin d’aimer et d’être aimée ? N’as-tu pas saisi que cette apparente noirceur, cette folie, n’étaient mues que par son infinie soif de justice ? ‘Paix’, elle l’avait clamé déjà et n’a cessé de le faire même si tu n’écoutais pas. Pourtant, elle revient en 1986, le chanter à nouveau, autre musique, autres paroles, sur ‘Percuphonante’ auto-produit, son contrat avec Philipps étant arrivé à terme. Mère pour la second fois, elle espère, elle croit mais tu n’écoutes pas…Que lui reproches-tu encore ? L’usage du percuphone qui donne cette impression de boîte à rythmes ? Ce voile d’ombres sur la plupart des morceaux ? Ne comprends-tu pas que Catherine a soif d’amour, EST amour ? Ecoute-la chanter ‘Du soleil, mes amis’…Ok, le couplet est tendu presque tribal mais comme dans ‘Paix’ à l’époque, après le réquisitoire contre cette société trop noire, trop pourrie, trop aveugle, Catherine pardonne. Tu comprends ce que ‘pardonner’ veut dire ? ‘Du soleil, mes amis’, elle cherche à te consoler de toute la sincérité de ton âme. Car si elle souffre c’est parce que tout le monde n’est pas heureux. Ecoute la sensualité trouble de ‘Joëlle’ dédiée à Joelle Kaufmann dont le mari était otage au Liban, elle dégage quelque chose de cette gravité tragique et juste que Michel Sardou que tu adules, France, aura cherché toute sa vie sans l’atteindre. Vois comme elle se met à nu sur ‘Le manque’, comme elle confesse ce manque d’amour qu’elle essaie de combler par l’amitié…’Je suis une femme qui aime passionnément’, il y a quelque chose de martial dans ce titre mais derrière sa voix conquérante, Catherine avoue ses faiblesses comme elle l’a toujours fait comme si son oeuvre était une thérapie…Et ‘Personne’ ? Lis les paroles, Hexagone cruel, elles claquent comme une cravache: ‘Comment t’appelles-tu ?’’Personne’, ‘D’où viens-tu ?’’ D’un certain corps à corps’, ‘Que cherches-tu ?’’Survivre’…Parfois, la réponse à ‘Comment t’appelles-tu ?’ est ‘Catherine’…Bouleversant. Je pourrais te parler de la tristesse nostalgique de ‘Elles’, de l’aspect biographique de ‘Vie d’artiste’ scandé avec la candeur désespérée d’une déesse en haillons face aux canons, ponctuée par un orgue funèbre sur lequel plane de loin l’ange de Nico. Saisis-tu le double sens de ‘Sauter à la corde’ ? Tu regardes ailleurs ? Le son est trop avant-garde, trop new wave pour de la chanson française ? Et tu regrettes que cette compilation inclue des morceaux d’avant ‘Percuphonante’ ? Oui, le ton change légèrement avec des effets faussement post-punk mais ça colle très bien. L’aspect un peu exotique trouble de ‘Amour petite flamme’ et ses choeurs, tu ne songes pas vaguement à Kate Bush ? Tu devrais savoir que Catherine Ribeiro se rit des moules dans lesquelles tu cherches à la coincer. ‘Tapages nocturnes’ vendu à quelques milliers d’exemplaires alors que la quintessence de la musique, des émotions de cette grande dame s’y trouve concentrée ! C’est impardonnable, France, je te le dis, des sanglots dans la voix. La grande Catherine a été victime d’un AVC en février, quelque part en Allemagne, elle n’est pas éternelle; la laisseras-tu partir sans lui dire enfin à quel point tu l’aimes ? J’espère, moi le Suisse, l’avoir fait à ta place…

note       Publiée le mercredi 16 septembre 2020

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Tapages nocturnes".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tapages nocturnes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tapages nocturnes".

Thomas › vendredi 23 avril 2021 - 11:20 Envoyez un message privé àThomas

Très belle compil' que je viens d'acheter en vinyle (en CD c'est très cher). Dommage par contre dans cette version il y a 5 titres en moins : 2 que l'on trouve dans "La Déboussole", 2 issus de "Percuphonante", donc trouvables relativement facilement, par contre il manque le titre "Ce soir ma mère" qui lui n'est présent nulle part ailleurs... Zut !

Grande artiste ceci-dit, petit à petit j'ai trouvé presque tout ce qu'elle a sorti en disque et elle mérite vraiment d'être (re)découverte, même au delà de la période "Alpes" qui est fantastique.

Shelleyan › vendredi 18 septembre 2020 - 17:23 Envoyez un message privé àShelleyan  Shelleyan est en ligne !
avatar

Je dois bien avouer qu'elle m'a coûté une blinde mais elle la valait; par contre si tu possèdes déjà l'album 'Percuphonante', ça console à moitié...

Note donnée au disque :       
Tallis › vendredi 18 septembre 2020 - 07:03 Envoyez un message privé àTallis

Diable, je ne la connaissais pas, cette compil'-là ! Et, à première vue, ça n'a pas l'air évident de mettre la main dessus. Frustration, du coup...