Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBoy Harsher › Lesser man

Boy Harsher › Lesser man

cd • 7 titres

  • 1Lust
  • 2Modulations
  • 3Pain
  • 4Run
  • 5Crimea
  • 6Love
  • 7Spell

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Jae Matthews (chant), Augustus Muller (musique)

Musiciens additionnels : Peter Mavrogeorgis (melodica sur 'Spell')

remarques

Sorti à l'époque en une édition K7 de 50 ex., il a depuis été réédité en vinyl et en cd dans une version allongée...

chronique

‘Les eighties pour moi, ça représente un moment où la musique se met à poil et surfe sur un mouvement minimal, avec très peu d’instruments ; ce qui est parfait pour raconter des histoires personnelles. De nos jours, tout est saturé, avec trop de pistes, ça vomit de partout.’, racontait Gus aux journaux de Gonzai en 2019. Voilà qui résume leur premier produit, le EP ‘Lesser man’. Dark wave ultra minimale et sèche, dansante as fuck, que l’on croirait confondre avec Lebanon Hanover le temps de ‘Lust’ avant de comprendre qu’on s’est gouré. Vocalement, Jae injecte nettement plus d’émotions. Rien de passionné, plutôt un truc torve, nocturne, prédateur version dark room de soirée fetish, le tout avalant le bitume sous des néons furieusement 80’s: ‘Run’, c’est Michael Zembelo à qui on n’a laissé qu’un quart de la rythmique, ‘Spell’, ‘The Model’ sans les voix masculines…J’exagère, c’est pour rigoler un peu dans cette drôle de sécheresse. En effet, rien de réellement clinique chez Boy Harsher malgré le choix d’une production dépouillée jusqu’à l’os. Tout est rythmique avec ajout de différents bruits, éléments de percussions et ça marche. Sur les trois premiers morceaux du moins, de belles tueries dancefloor, surtout ‘Pain’ malgré ses presque huit minutes. On se laisse facilement gober par le côté trance de la répétition, le chant faisant le reste du job. La face B de la K7 (car c’en est une à l’origine) nous voit déchanter un peu; certes ‘Spell’ est excellent et démontre les possibilités vocales réelles de Jae mais ‘Crimea’ et ‘Love’ avec leur aspect cinématographique indus, plutôt bon pourtant, rompent l’atmosphère et sonnent comme du remplissage alors que sortis séparément, ils auraient pris tout leur sens. Mais bon, le côté art et essai, c’est parfait pour permettre à la hype de s’approprier un projet et de jouer les snobs blasés en soirée (‘mec, c’est pas de la musique pour danser tu comprends pas…’); pour ma part, je laisse mon corps faire le job…

note       Publiée le dimanche 13 septembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lesser man".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lesser man".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lesser man".

surimi-sans-mayo › lundi 14 septembre 2020 - 22:44  message privé !

Celui-là et Country Girl sont très sympas mais je préfère de loin les albums, pour le coup.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 14 septembre 2020 - 05:39  message privé !
avatar

Leur meilleur, avec Country Girl EP.

Note donnée au disque :