Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIThe Ire › Demo

The Ire › Demo

k7 • 5 titres

  • 1Derelict
  • 2Torch song
  • 3The adventitious
  • 4To sleep
  • 5Katabasis

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Maya, Daniel, Ashley, Florence

remarques

https://theire.bandcamp.com/releases

chronique

Aaaah, la démocratie, quelle belle illusion dont on berce les peuples, leur laissant croire que de choisir deux candidat(e)s issu(e)s des plus hautes classes sociales est une liberté essentielle durement acquise sur laquelle ils ont prise…La houle agitant la société américaine sous le ‘candidat élu’ (ah ah ah) Trump, notamment autour du ‘black lives matter’ (vite remplacée aux infos par les pantomimes à masques) aura eu pour effet de le révéler officiellement: oui, il y a des goths racistes (une aberration sans nom à mon sens) et oui, il y a des goths noirs jouant même dans des groupes. Parmi les contemporains, on retiendra entre autres The Wraith, Shadow Age, O Children, Scary Black, Lifeless Past, Pitch after Dark et ma découverte la plus récente, The Ire. Etrange musique que la leur, d’ailleurs. Plusieurs de leurs débuts m’évoquent des départs de grands anciens (Virgin Prunes et ‘Baby turns blue’ pour ‘Derelict’, Sisters of Mercy pour ‘To sleep’…), à ceci près que leur son évolue vite vers quelque chose de plus froid, presque cold wave. Couplé au dépouillement des structures et à la voix prenante de Maya, il se personnalise vite dégageant une drôle d’impression d’énergie cotonneuse avec un léger fond de désespoir brumeux en arrière-plan; un peu comme si un groupe post punk jouait du goth rock. Impression intéressante et une belle petite K7 qui présage du meilleur. Quant aux corbeaux racistes (avez-vous simplement compris quelque chose à la vie et à ce mouvement ?), allez crevez, aucun mouvement n’est l’apanage exclusif d’une ethnie !

note       Publiée le mercredi 19 août 2020

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Demo".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Demo".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Demo".

Dun23 › jeudi 20 août 2020 - 15:35  message privé !

On pourrait même dire que c'est plutôt juste.

Twilight › jeudi 20 août 2020 - 12:58  message privé !
avatar

Ce n'est hélas pas faux :0(

Note donnée au disque :       
nicola › jeudi 20 août 2020 - 07:24  message privé !

Pour les rastafaris homophobes (et misogynes), je pensais que ça faisait partie du paquet et que les rastafaris non homophobes n’avaient pas tout compris au truc.

Cinabre › mercredi 19 août 2020 - 21:07  message privé !

Les cogneurs restent rare heureusement...

Antinomique par contre je crois pas, Richard. S’il y a des rastafaris homophobes, je vois pas trop pourquoi y aurait pas des fan de Dead Can Dance qui vote pour l’extrême droite. J’ai connu des identitaires un tant soit peu éduqués qui admiraient la musique traditionnelle orientale ou balinaise. Pour eux, c’était même pas de l’hypocrisie! Ils prétendaient qu’ils avaient de la considération pour les autres cultures tout en rejetant avec véhémence les concepts d’émigration et d’hybridation culturelle.

Tout est possible avec ces cons-là!

vigilante › mercredi 19 août 2020 - 17:02  message privé !

Ah oui Richard ça existe, j'ai failli me faire lyncher à Death In June à un concert à Aix avec Pechmayneau et un autre de mes potes, parce que je défendais la pauvre Erszebeth contre un de ces macaques en manque d'éducation.....<3
Ses arguments étaient sans appel, il y a du neo nazi dans nos rangs. C'en était farci. Ils ont juste changé de tête c'est tout, bien propres sur eux et bien coiffés, de la rune en veux tu en voilà.
Heureusement que ces baltringues étaient trop saouls à la sortie pour voir qu'on passait juste devant eux alors qu'ils nous cherchaient.