Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSClaudio Simonetti › Demons (original soundtrack)

Claudio Simonetti › Demons (original soundtrack)

  • 2019 • Rustblade RBL048CD2 • 2 CD digipack

cd 1 • 13 titres

  • 1Demon
  • 2Cruel demon
  • 3Killing
  • 4Threat
  • 5The evil one
  • 6Out of time
  • 7Demon (reprise)
  • 8Demon's lounge
  • 9Demon (demo 1985)
  • 10Killing (demo 1985)
  • 11Demon (demo played on piano 1985)
  • 12Demon (Simonetti Horror Project version 1990)
  • 13Demon (Daemonia live lin Los Angeles 2002)

cd 2 • 11 titres

  • 1Demon (remixed by OHGR)
  • 2Cruel Demon (remixed by Cervello Elettronico)
  • 3Killing (remixed by Simulakrum Lab)
  • 4Threat (remixed by The Devil And The Universe)
  • 5The Evil One (remixed by :Bahntier//)
  • 6Out Of Time (remixed by Needle Sharing)
  • 7Demon (reprise) (remixed by Leaether Strip)
  • 8Killing (remixed by Chris Alexander)
  • 9Demon (remixed by Creature From The Black)
  • 10Killing (remixed by Dope Star Inc)
  • 11Demon (Simonetti Horror Project Version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Acquario Studio, Rome, Italie.

remarques

chronique

Ah ouais, ça vous plait pas les 80s ? Je vais vous en faire bouffer, moi des 80’s ! Pan, dans ta gueule, Claudio Simonetti ! Mais si, Goblin, Argento, toussa…C’est d’ailleurs lors d’un festival cinéma où son boss venait nous présenter ‘Il Cartaio’ (peut-être son dernier grand film ?) que je l’ai rencontré et on a bien rigolé en matant ses baskets à crânes assorties à mon t-shirt mais là n’est pas le propos…En 1985, le fiston Bava sort un film du nom de ‘Démoni’ dont la B.O. compile des trucs de Mötley Crüe, Accept, Go West, Billy Idol, Saxon (quand je vous disais 80’s as fuck…) mais bien entendu quelques compositions directement pour le film signée Simonetti justement. En même temps, j’annonce ça en grande pompe mais c’est bien ce qu’il a toujours fait, Claudio, des musiques de film, en parallèle de ses projets synthie disco. Rustbalde a eu la bonne idée de rééditer ladite bande originale en ne conservant que les morceaux de Simonetti qui forment finalement à eux-seuls un disque cohérent d’horreur EBM old school. Parce qu’il faut bien le dire, tous les gimmicks 80’s sont ici présents: rythmiques electro, scratches de percussions, samples hachés, bribes de voix, un peu à la manière de Front 242 époque ‘Official version’. Et c’est super. ‘Demon’ est clairement un hit du genre qu’on nous offre en plusieurs mixes dans les bonus, de la démo à la version lounge, sans oublier des ré-écritures plus contemporaines. Chacune présente un intérêt, même les versions récentes un brin baroques et davantage axées sur le travail des claviers. ‘Cruel demon’ oeuvre plutôt dans un registre indus/electro avec déformation de nappes symphoniques synthétiques. ‘Killing’ renoue avec la touche année 80 avec des sonorités de clavier délicieusement datées, des guitares hurlantes, une batterie axée sur la frappe directe (la version démo sonne, elle, comme du Alan Parson Project) tandis que la suite se concentre sur les atmosphères, notamment le glaçant ‘Threat’. Plus étonnante, la conclusion, ‘Out of time’, sorte de ballet néoclassique pour cordes synthétiques en apéritif qui glisse vers une forme de mélange de new wave minimale accompagnée de ces mêmes fausses sonorités symphoniques. De quoi damer le pion à pas mal de formations minimal contemporaines ! Certes, à l’image du film, ses punks cokés trashos, ses acteurs de série C, ses démons bavant du slim fluo, ses effets d'horreur fabriqués maison (l’image de synthèse n’existait pas alors, mes petits), ses dégommages de créatures infernales sur fond de hard rock, ce disque titille une certaine corde nostalgique pour une certaine époque mais je fais partie de ceux qui adhèrent. Après tout, j’avais 14 ans, âge de raison, cette année-là…Attendez, ne partez pas ! Vous pouvez l’acquérir dans une édition double digipack avec les morceaux…Remixés par Oghr, The Devil and the Universe, Leaether Strip pour citer les plus connus. Tout n’y est pas extraordinaire mais l’exercice ne manque pas de piquant.

note       Publiée le mardi 18 août 2020

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Demons (original soundtrack)".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Demons (original soundtrack)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Demons (original soundtrack)".

Dead26 › mardi 18 août 2020 - 23:20  message privé !

Un de mes films cultes avec une bo qui l'est tout autant (pas la v/a). Idem que pour les prod Goblin, je reste à la simple version car je considère les bonus comme du remplissage et maintes variations sur le même thème. C.Simonetti un gars que je respecte énormément pour tout ce qu'il accompli lui et sa bande.

Note donnée au disque :