Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOld Man Creaky Bones › Sunk Eyes Succor

Old Man Creaky Bones › Sunk Eyes Succor

cassette • 7 titres • 39:23 min

  • A
  • 1Absynth Wood Nymph4:50
  • 2Seven Leage Boots2:58
  • 3Tall, Dark & Emo8:06
  • 4Silence Ain't Golden (It's Black)5:02
  • B
  • 5My Mind Stays Open (Because the Latch is Broken)8:08
  • 6Acid Love Letter5:48
  • 7Saving The Best For Last4:30

enregistrement

Wichita, Kansas...
Recorded in Night Garm's Attic & at Basement Boys Inc.

line up

Old Man Creaky Bones (tout), avec l'aide de Ryan Laetari (percussions/enregistrement) et Price Toon (claviers/ambiance lourde) sur "My Mind Stays Open"

remarques

Album sorti en cassette sur le label "This Ain't Heaven Recording Concern".
Bandcamp du groupe :
https://oldmancreakybones.bandcamp.com/album/sunk-eyes-succor-2

Artwork par Old Man Creaky Bones

chronique

Styles
blues
folk
Styles personnels
lo-fi

Du blues brut. Non, cru en fait, cru et sec. Old Man Creaky Bones, le nom est bien choisi. Il n'y a plus que les os sous la peau, et ils craquent. Le son résonne contre les maigres murs de la cabane en bois. La voix est chevrotante et pure. Par miracle, elle semble avoir traversé les outrages du temps... Mais quel âge au fait ? ce genre de carcasse pourrait avoir la trentaine aussi bien que le double. Une simple enveloppe de toute façon, mais sublimée par la grâce le temps que dure la cassette. Les accords sont plaqués secs, d'une guitare acoustique qui n'a que trop servi. C'est même une électrique débranchée qui joue sur le premier morceau, paroxysme de la raideur sonore, complaisance du minimalisme lo-fi. Sur 'Tall Dark & Emo' on trouve une batterie qui accompagne, pareille au reste. Aucune fioriture, rien d'autre que le battement sur le temps, et parfois quelques coups de cymbale rouillée pour la fantaisie... Attendez, ce ne serait pas des vieilles casseroles que j'entends là aussi ? mais le vieil homme n'est pas seul dans sa cabane au fond du terrain vague, il y a toute une ribambelle de squelettes fantomatiques qui l'accompagnent... Tous ensemble à taper la mesure, et balancer des larsens et faire gémir un orgue en fin de vie, à l'image du reste. Ils sont là à murmurer en échos sur 'My Mind Stays Open'. Est ce la folie de la solitude qui mène à ces dédoublements ? est-ce ce genre de blues habité que le malin chérit tant ? Tant qu'on entendra le son s'échapper de cette bicoque, c'est que la vie sera toujours dans les parages, au moins un petit peu. Car le silence n'est pas d'or, il est noir.

note       Publiée le mercredi 22 juillet 2020

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sunk Eyes Succor".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sunk Eyes Succor".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sunk Eyes Succor".