Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMystic Priestess › Mystic Priestess EP

Mystic Priestess › Mystic Priestess EP

détail des votes

Membre Note Date
Twilight      dimanche 19 juillet 2020 - 23:07
Aplecraf      lundi 20 juillet 2020 - 11:33

k7 • 5 titres

  • 1Moon cycle
  • 2Toxic masculinity
  • 3Christian lies
  • 4Small minded world
  • 5Throught the gallows

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Erahammer Studios, Oakland, USA, automne 2017.

line up

Sierra (chant), Winter (guitare, orgue), Josie (basse), Nicoel (batterie)

remarques

https://mysticpriestess.bandcamp.com/album/mystic-priestess-ep

chronique

Au départ, les scènes punk et goth ont été un véritable refuge pour pas mal de gays, bisexuel(le)s…Beaucoup de gens rejetés, incompris, méprisés, réduits à leur simple sexualité sans souci des personnalités profondes, victimes de préjugés judéo-chrétiens et moralistes totalement ridicules…Avant que la techno ne prenne le relais. Aux USA (surtout mais pas uniquement) pourtant, la scène deathrock actuelle fortement empreinte des idéaux anarchopunks offre encore une vraie tribune à nombre d’artistes transgenres, homosexuel(le)s, agenres et j’en passe car le combat est loin d’être encore gagné, hélas. Plusieurs formations proposent donc une excellente musique avec des paroles volontiers engagées ou du moins poussant à la réflexion. Mystic Priestess en font partie. Fort de trois cassettes, ce combo nous distille un post punk goth à l’ancienne évoquant fortement Siouxsie, Skeletal Family, Xmal Deutschland…Influences classiques pour un maximum d’efficacité. Quel putain de sens de la mélodie ! Et Sierra, leur chanteuse, quelle chanteuse (la palette de ses capacités vocales est résumée sur l’ultime chanson) ! Rien à jeter sur cette K7, les tubes succèdent aux tubes, ‘Toxic masculinity’, ‘Christian lies’, ‘Small minded world’…Batterie roulante et tribale, des guitares grandioses au son plein, sombre et triste, une touche de clavier pour épicer, sans oublier, comme je le précisais, les textes engagés (les titres parlent d’eux-mêmes). Energique et sombre, cette musique passe aussi par des moments plus atmosphériques auxquels s’adapte le chant décidément fantastique de Sierra. Malgré une nostalgie croissante, la K7 demeure pour certain(e)s synonyme de démo ou autre matériel de présentation; attention, ces gens risqueraient de passer à côté d’un excellent EP, ce qui constitueraient une erreur de taille et une faute limite impardonnable !

note       Publiée le dimanche 19 juillet 2020

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mystic Priestess EP".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mystic Priestess EP".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mystic Priestess EP".

Twilight › lundi 27 juillet 2020 - 23:35  message privé !
avatar

La bonne nouvelle est que c'est en cours d'édition cd par les incontournables Polonais de Bat-Cave Productions ^^

Note donnée au disque :       
Richard › mardi 21 juillet 2020 - 18:01  message privé !

Merci (encore une fois) pour cette découverte. Le côté Siouxsie/Death rock est effectivement vraiment pas mal. Il y a sur le net quelques extraits de concert et le moins que l'on puisse dire, c'est que le chant de Sierra Bloomer est tout bonnement prenant.