Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCrass › Best before...1984

Crass › Best before...1984

cd • 20 titres

  • 1Do they owe us a living ?
  • 2Major general dispair
  • 3Angela Rippon
  • 4Reality aslyum
  • 5Shaved women
  • 6Bloody revolutions
  • 7Nagasaki nightmare
  • 8Big a little A
  • 9Rival tribal rebel revel
  • 10Sheep farming the Falklands (flexi)
  • 11How does it feel
  • 12The immortal death
  • 13Don't tell me you care
  • 14Sheep farming in the Falklands
  • 15Gotcha
  • 16You're already dead
  • 17Nagasaki is yesterday's dog-end
  • 18Don't get caught
  • 19Smash the Mac
  • 20Do they owe us a living ? (live)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Steve Ignorant, Penny Rimbaud, Eve Libertine, Hari Nana, Phil Free, Pete Wright, Ge Sus, Mick Buffield

remarques

Titres 1à 3 tirés d'une session du 27 février 1978; titres 4 et 5 extraits du single 'Reality asylum', 1979; titre 6 extrait du split single 'Bloody Revolutions/Person unknown' avec Poison Girls, 1980; titres 7 et 8 tirés du single 'Nagasaki nightmare', 1980; titre 9 extrait du flexi-single du même nom, 1980; titre 10 extrait d'un felxi-single anti-guerre sorti anonymement, 1982; titres 11 à 13 extraits du single 'How does it feel (to be the mother of a thousand dead)?', 1982; titres 14 et 15 tirés du single 'Farm sheeping in the Falklands', 1983; titres 16 à 18 extraits du single 'You're already dead', 1984; titre 19 inédit; titre 20 capturé live lors du dernier concert du groupe à Aberdare en 1984.

chronique

Styles
punk
Styles personnels
anarcho punk

Ben oui, que voulez-vous ? Navré pour vous mais souvenez-vous comment ça fonctionnait à l’époque, on ne jurait pas uniquement par les albums, les singles comptaient beaucoup aussi, surtout dans ces milieux-là…Si vous êtes fans de Crass, il va bien falloir l’acquérir cette compilation ne fut-ce que pour posséder les morceaux du single ‘Sheep farming in the Falklands’, du pur punk grand cru typique de la patte du groupe. Ce n’est pas tout, il y a aussi un inédit bien sombre, ‘Smash the Mac’ au phrasé écartelé entre rap et punk expérimental, ‘Rival tribal rebel revel' dont la seconde partie est présente sur ‘Christ, the album’ mais dont le début n’était dispo qu’en flexi ou sur un single, ‘Bloody Revolutions’ tiré du split avec Poison Girls, une version de ‘Do they owe us a living’ capturé lors du dernier concert du combo en 1984, sans oublier des prises alternatives…A cela s’ajoute un livret incluant toutes les paroles, une histoire du groupe, bref, largement de quoi rentabiliser l’achat. Une bonne manière aussi de s’injecter l’aspect le plus punky, moins expérimental, de Crass, en s’enfilant quelques classiques, même si là aussi, les Anglais n’ont pas spécialement cherché à se la jouer facile. Après, on se demande pourquoi n’ont pas été joints ‘Merry Crassmas’ et ‘Whodunit’; tant qu’à faire, autant balancer tous les singles…Trop délire ? Bah, il eût été intéressant de présenter cet aspect déconne pas forcément associé à un collectif qui prenait sa mission libertaire très au sérieux. Il en reste quand même assez pour ne pas trop perdre de temps à pleurer dans les chaumières; après tout, avec Crass, on n'est quand même pas chez Orwell !

note       Publiée le samedi 18 juillet 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Best before...1984".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Best before...1984".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Best before...1984".