Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Tribute Albums › A tribute to Genesis Breyer P-Orridge

Compilations - Tribute Albums › A tribute to Genesis Breyer P-Orridge

détail des votes

Membre Note Date
Twilight      vendredi 22 mai 2020 - 03:57
allobroge      vendredi 29 mai 2020 - 20:46
Serge      mardi 26 mai 2020 - 18:33

cd • 15 titres

  • 1Alice Botté: 'Hamburger lady'
  • 2Amato. Hurtado: 'Unis'
  • 3Maman Küsters: 'Discipline'
  • 4Esplendor Geometrico : 'Discipline'
  • 5Peaches: 'Convincing people'
  • 6Le Chocolat Noir: 'Something came over me'
  • 7Electrosexual feat. Hanin Elias: 'Hot on the heels of love'
  • 8Black egg: 'Unclean'
  • 9Judith Juillerat: 'Black moon'
  • 10Blind Delon: Almost a kiss'
  • 11Vortex: 'We kiss'
  • 12Destroying angel: 'United'
  • 13Versari: 'I.C. water'
  • 14LTNO: 'Godstar'
  • 15Der Blutharsch and the Infinitie Church of the Leading Hand: 'United'

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

https://hivmusic1.bandcamp.com/merch

chronique

J’ai pas trop réfléchi…Non pas que je sois über fan de feu Genesis P.Orridge (en fait j’adore surtout Throbbing Gristle) mais se faire plaisir pour une bonne cause…En l’occurence, voilà un achat qui dépasse le cadre de la simple b.a. de scout. S’attaquer à l’oeuvre franchement atypique et unique semée par un personnage ayant repoussé un paquet de limites et pas des moindres sonnait comme un véritable challenge. Pas pour Unknown Pleasure Records qui ne s’effraient pas de si peu et relèvent le défi haut la main avec une sélection rigoureuse de reprises étonnantes. Throbbing Gristle beaucoup mais aussi quelques titres de Psychic TV. Le Chocolat Noir transforment ‘Something came over me’ en Suicide, Alice Botté transfigure ‘Hamburger lady’ en lui donnant un corps nouveau, Maman Küsters apprivoisent la rage de ’Discipline’ pour la rendre vicieuse, LTNO modernisent avec brio ‘Godstar’, Amato.Hurtado domestiquent ‘United’ pour un faire un méchant truc d’electro indus jouissif, Norma Loy balaient avec un ‘What a day’ entre Suicide et Twilight Zone avec leur patte à eux, Black Egg tapent dans l’electro psychédélique (grandiose ‘Unclean’), Judith Juillerat nous fait planer dans la galaxie avec sa reprise de ‘Black moon’…La liste est longue et il n’y a rien de mauvais, les artistes ont fourni un travail dément en parfaite adéquation avec les racines de l’oeuvre en question…Oui, mais bon, il/elle a fini par mourir, Genesis, donc…Mauvais réflexe, lui rendre hommage, ce n’était pas juste les sous pour payer son traitement mais apprécier, perpétuer une oeuvre aussi unique que singulière. Les artistes de cette compilation en sont la preuve vivante. Ce tribute reste donc pleinement d’actualité et son achat aussi; en plus l'objet est des plus soignés.

note       Publiée le vendredi 22 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A tribute to Genesis Breyer P-Orridge".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A tribute to Genesis Breyer P-Orridge".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A tribute to Genesis Breyer P-Orridge".

le_grisha › lundi 25 mai 2020 - 22:51  message privé !

J'avoue avoir un peu survolé cette compilation, la tête plus concentré à faire d'autres choses en même temps. J'ai quand même été scotché sur l'interpretation trés classieuse de Discipline par MK, groupe que je connaissais pas du tout. Si Propaganda l'a bien lissé dans son interpretation synthpop des années 80, MK va dans le sens inverse et lui taille une nouvelle facette bien noire.