Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAorlhac › À la croisée des vents

Aorlhac › À la croisée des vents

cd • 6 titres • 28:25 min

  • 1À la croisée des vents00:56
  • 2La guillotine est fort expéditive06:26
  • 3La mort prédite05:19
  • 4Le charroi de Nîmes04:26
  • 51693-1694 - Famine et anthropophagie05:17
  • 6Aorlhac06:01

line up

Spellbound (chant), Nks (guitares, batterie), Ashcariot (basse)

remarques

L'édition de 2013 contient les 3 bonus tracks suivant : 7/ Mémoires d'Alleuze - 8/ L'oeil du choucas - 9/ Les charognars et la catin

chronique

Aorlhac est un groupe que j'ai découvert l'année dernière au Hellfest et qui m'avait fait forte impression ce jour-là. C'est donc tout naturellement que je me suis empressé d'aller les soutenir en me procurant leurs albums. Voici donc la chronique de leur tout premier, "A la croisée des vents", datant de 2008. A l'époque, l'album est juste sorti en CD-R bien limité. Heureusement qu'il a été réédité quelques années plus tard parce que franchement, ce disque est énorme ! Sur six titres et à peine 30 minutes de musique, tout est dit. Le groupe auvergnat balance son black metal traditionnel à coups de riffs destructeurs et chant typique des années 90. Tout rappelle cet âge doré de l'underground, du son aux blasts, aux types de riffs et à cette atmosphère teintée de pagan (sans aller jusqu'au biniou), mais toujours avec ces couleurs champêtres discrètes mais qui donnent toute sa personnalité au groupe. Les Français sont fiers de leurs terres et de leurs origines et cela s'entend. Il y a un réel côté majestueux dans ces compositions pas forcément originales, mais super bien ficelées. On sent qu'il y a un soupçon de heavy metal traditionnel dans leur culture musicale, donnant un véritable cachet et un côté catchy qui fait qu'on rentre facilement dans leur art. "Le charroi de Nîmes" et "Aorlhac" contiennent quelques leads Maidenesques à souhait vraiment pas mauvaises d'ailleurs ! L'album est direct, sans fioritures, super efficace. Les quelques parties atmosphériques apportent du rythme et permettent de soutenir les enchainements vers les différentes parties de blasts. Dans la réédition ont été ajoutés trois morceaux dans le même esprit et qui complètent admirablement bien l'album original. On a droit aux deux morceaux de la compilation "La maisniee du Maufe : A Tribute to the Dark Ages" ainsi qu'un morceau de leur compil "Opus I". Au final, on a un excellent album de black metal traditionnel de l'underground franchouillard des années 90.

note       Publiée le jeudi 7 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "À la croisée des vents".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "À la croisée des vents".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "À la croisée des vents".

Demonaz Vikernes › vendredi 8 mai 2020 - 17:36  message privé !

Écouté qu'une fois celui-là, il ne m'a pas laissé de souvenir mémorable. Le dernier m'a mis une claque en effet.

Twilight › vendredi 8 mai 2020 - 01:02  message privé !
avatar

le suivant est assez terrible...

Rikkit › jeudi 7 mai 2020 - 23:43  message privé !

Le dernier poutre royalement