Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorbid Saint › Destruction System

Morbid Saint › Destruction System

vinyl 33t • 11 titres • 35:36 min

  • 1Intro01:02
  • 2Destruction System04:38
  • 3Darkness Unseen04:27
  • 4Depth of Sanity04:19
  • 5Disciples of Discipline04:02
  • 6Spectrum of Death II00:52
  • 7Halls of Terror04:36
  • 8Living Misery03:45
  • 9Sign of the Times04:25
  • 10Final Exit03:00
  • 11Outro00:30

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Morbid Saint. Enregistré par Alan Pangelinan et Brian Griffith au Wave Digital Studios, Gurnee, Illinois, États-Unis, 1992. Remasterisé en 2011 par Jay Visser au Sixsound Studios, Sheboygan, Wisconsin, États-Unis.

line up

Gary Beimel (basse), Jim Fergades (guitare), Pat Lind (voix), Lee Reynolds (batterie), Jay Visser (guitare)

remarques

Il s'agit d'une cassette démo enregistrée en 1992, qui avait été envoyée à des fans en avant-première d'un deuxième album qui ne sortira pas. Pour réécouter cet album (remasterisé), il faudra attendre "Thrashaholic" en 2012, une compilation de leurs deux albums produite par le groupe lui-même et 2015 pour la publication de cette version par le label grec Weird Face Productions. Century Media sortira également en 2016 une compilation de leurs démos et albums (Spectrum Of Death, cet album avorté, et quelques enregistrements datant de 2010-2011). J'ai choisi la pochette de l'album sorti par Weird Face parce que... elle est plus colorée ?

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
le retour de la momie

Je disais il y a plusieurs centaines de chroniques de cela que Morbid Saint était un peu l'équivalent d'un enfant maniaque qui n'a pas pris ses calmants. Quoi, je n'ai pas dit ça ? Bon, donc je disais il y a quelques années que Morbid Saint avait eu une carrière en dehors des radars habituels c'est à dire seulement visibles par les initiés (ou les rédacteurs de magazine recevant les promos ?) ; ce groupe n'a donc pas sorti grand chose. Par exemple, ce deuxième album, c'est un deuxième album mais... c'est compliqué. C'est compliqué parce que tout d'abord il s'agit d'une démo à quelques exemplaires, distribuée comme ci comme ça à l'époque (1992) ; et que, finalement, elle a été publiée quasiment vingt ans après, alors qu'une sorte d'aura post mortem commençait à envouter les chroniqueurs de métol. Quoi, mais Morbid Saint c'est vachement bien de toute façon ! Et hop, réédition chez Century Media du premier album, avec en plus ceci. Et Hop Destruction System sorti tout seul avec une pochette trashomoche. Cool ! Et alors ? Ben je l'aime moins que le premier Maiden Moumoute. Pourquoi ? Parce qu'il a un son mi-Pantera : il a juste le son de la batterie de Pantera... pas le son de guitare, faute à la remasterisation peut-être, je n'ai pas pu écouter l'original... Donc on entend bien la batterie, et elle fait bien piout piout, alors que, Morbid Saint, c'est une usine à riff avant tout, ce sont des guitares à 4000 à l'heure, doublées par un vocaliste cintré de chez cintré - quel étalage de glaviots ! Quelle mansuétude, merci ! Donc, déjà, un son qui me fout mal à la tête, mais de manière plus aiguë que sur le premier qui n'était déjà pas un modèle de bon équilibrage... ensuite, il y a moins de folie... en réécoutant des morceaux comme "Burned at the Stake" ou "Lock Up your Children" extraits de "Spectrum of Death", il y a comme un décalage avec ce qui est proposé sur "Destruction System"... ici, les parties de guitares sont finalement moins inventives, moins vertes, un peu plus attendues, même si cet album reste headbanguant comme il faut je vous rassure, et que Pat Lind n'a plus de dents tellement il les serre en gémissant comme un dingue... Et donc voilà pour Morbid Saint, groupe à 1 album et demi. On sait aujourd'hui que Pat Lind ne joue plus avec eux en concert, il a monté un truc avec d'autres mercenaires américains du thrash éternel - "Uncivil War". Et moi depuis ? Ben j'écris toujours des chroniques... et je m'éternise encore à me détruire la tête avec plaisir en écoutant du thrash à huit heures du matin !

note       Publiée le mercredi 6 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Destruction System".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Destruction System".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Destruction System".

Rastignac › mercredi 6 mai 2020 - 11:13  message privé !
avatar

Oui, s'il fallait en choper qu'un c'est le premier (ou la démo du premier). C'est encore mieux effectivement de choper les rééditions où il y a tout dedans.

Note donnée au disque :       
Dead26 › mercredi 6 mai 2020 - 11:01  message privé !


** Pochette spécial confinement.

Sinon ça s'écoute mais ça vaudra jamais l'unique Spectrum Death, monument de brutalité thrash comme on en fait plus. D'ailleurs on retrouve ces titres sur une des ré-éditions double cd de cet album.

Note donnée au disque :