Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImpaled Nazarene › Morbid fate

Impaled Nazarene › Morbid fate

ep • 2 titres • 06:59 min

line up

Mika Luttinen (chant), Tomi Ullgrén (guitares), Mikael "Arkki" Arnkil (basse), Reima Kellokoski (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black/punk metal extrême

En ce début d'année 2017, Impaled Nazarene décide de dépoussiérer un de ses tout premiers morceaux, "Morbid fate", datant de leur toute première démo, "Shemhamforash" ! En guise de face B, les Finlandais ont voulu rendre hommage à Lemmy Kilmister de Motörhead avec la reprise d'un de leurs morceaux moins connus, "Riding with the driver", issu d'"Orgasmatron". Le ré-enregistrement de "Morbid fate" donne un côté plus black metal ultra-speed. On sent les années de pratique et le virage pris par le groupe ces dix dernières années à proposer un black metal ravageur et direct. Ici, le morceau, à l'origine plutôt death metal avec des riffs typiques du genre, est surboosté mais en devient trop speed et perd de son atmosphère justement morbide, des débuts du groupe. Il en devient un peu trop répétitif et carré. On a parfois l'impression que le groupe veut aller à 100 à l'heure et veut vite terminer l'exécution du morceau. Ce n'est peut-être pas la meilleure option pour ce morceau qui aurait, selon moi, mérité qu'on se focalise plus sur les ambiances au détriment de la vitesse d'exécution. La reprise de Motörhead est quant à elle mieux adaptée au style actuel du groupe. On a bien compris que les Finlandais avaient privilégié leur côté punk ces dernières années. Et là, ce "Riding with the driver" correspond mieux à ce genre. Même si bien évidemment le tempo s'est particulièrement accéléré par rapport à l'originale, la performance du groupe est meilleure que sur la première face. Il y a de bonnes montées d'intensité et même si le chant de Mika est bien plus aigu que celui de Lemmy, le résultat reste correct et ne fait pas du tout tache. Ce deuxième morceau relève le niveau de cet EP. Un bel hommage au bassiste décédé un peu plus d'un an plus tôt. Un nouveau petit single limité de la part d'Impaled Nazarene permettant de patienter avant un prochain album.

note       Publiée le jeudi 23 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Morbid fate".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Morbid fate".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Morbid fate".