Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImpaled Nazarene › Die in Holland

Impaled Nazarene › Die in Holland

ep • 2 titres • 03:52 min

enregistrement

Enregistré en septembre 2013 aux The Goat Headquarters

line up

Mika Luttinen (chant), Tomi Ullgrén (guitares), Mikael "Arkki" Arnkil (basse), Reima Kellokoski (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
punk
Styles personnels
black/punk metal extrême

Ce single des Finlandais comprend deux titres courts, moins de deux minutes chacun, sur une seule face dans un style bien punk sorti à l'occasion du Eindhoven Metal Meeting 2013. La deuxième face est stylisée avec le pentacle du groupe. On a d'abord droit à un nouveau titre spécial, totalement inédit, dédié à leurs fans des Pays-Bas, "Die in Holland", puis à une reprise de The Exploited, "Let's start a war". Le "Die in Holland" est un gros pain dans la gueule ultra-speed, sans fioritures, ni recherche. On est ici en face d'un morceau straight in your face, un concentré d'énergie avec un up-tempos et des vocaux ravageurs en mode couplet-refrain-couplet-refrain-pont-refrain et c'est fini. Ça va vite et droit au but en mode grosse agression comme seuls les Finlandais en sont capables. La reprise de The Exploited n'est pas beaucoup plus fine, le refrain est un poil plus mélodique, mais la guitare est en mode deux riffs avec un solo ultra-speed et ultra court (3 secondes à tout casser). Et hop, voilà, le tour est joué ! 2 morceaux, du black n' roll punk hurlé et hop ! A peine plus long que le "Satanic masowhore" ! Rideau !

note       Publiée le jeudi 23 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Die in Holland".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Die in Holland".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Die in Holland".

Klarinetthor › samedi 25 avril 2020 - 02:19  message privé !

très limite écoutable la reprise des Exploités. Sinon la face A plutot bien, rien de plus ni de moins à attendre du groupe (j'ai pas écouté ce dernier album mais j'avais imaginé qu'ils avaient un peu plus etoffé leur disco depuis)

Note donnée au disque :