Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRainbow › Long live rock 'n' roll

Rainbow › Long live rock 'n' roll

cd • 8 titres • 39:08 min

  • 1Long live rock 'n' roll04:19
  • 2Lady of the lake03:37
  • 3L.A. connection04:58
  • 4Gates of Babylon06:46
  • 5Kill the king04:28
  • 6The shed04:45
  • 7Sensitive to light03:04
  • 8Rainbow eyes07:11

enregistrement

Engistré entre mai et juillet et en décembre 1977 au Château d'Hérouville

line up

Ritchie Blackmore (guitares, basse [1-3, 6, 8]), Bob Daisley (basse [4, 5, 7]), Ronnie James Dio (chant), Cozy Powell (batterie), David Stone (claviers [3-6])

Musiciens additionnels : Tony Carey (claviers [1, 2, 8]), Bavarian String Ensemble [4], Ferenc Kiss (violon [8]), Nico Nicolic (violon [8]), Ottmar Machan (violon [8]), Karl Heinz Feit (violoncelle [8]), Rudi Risavy (flûte [8])

remarques

chronique

Rainbow est en plein succès. Ritchie Blackmore a trouvé en Ronnie James Dio un chanteur exceptionnel et la collaboration est fructueuse. "Rising" était un album exceptionnel, le groupe enchaine ici avec "Long live rock 'n' roll" en 1978. Quelques changements ont apparu pendant l'enregistrement de l'album. Jimmy Bain avait déjà laissé sa place à Mark Clarke qui fut viré pendant l'enregistrement de l'album ! Tony Carey a quant à lui été aussi viré alors qu'il avait déjà enregistré la moitié de l'album. Leurs places furent prises par Bob Daisley et David Stone. L'album débute de manière plus directe et rock avec le morceau-titre qui se veut une ode au rock n' roll ! L'album sera d'ailleurs plus rapide et brut que "Rising", mais en gardant toujours un niveau de composition élevé. L'album ne déçoit pas, 8 titres, 6 morceaux exceptionnels. Voilà, le niveau reste super haut. On perd en rock progressif par rapport à "Rising", même si le "Gates of Babylon" n'aurait pas dépareillé aux côté de "Tarot woman" ou "Stargazer". D'ailleurs, quel morceau magnifique, le plus beau de leur répertoire assurément. "Lady of the lake" est un morceau tout en feeling avec un riff Led Zeppelinesque dantesque. Bien que nous soyons en 1978, le groupe reste sur une production très 70's. On est à une année charnière, beaucoup de groupes de rock durcissent leur jeu, notamment au niveau de la production et des instruments utilisés. Le claviers garde ici ce cachet ancien, un peu plus authentique. Alors que "Rising" amenait le groupe dans un style plus pro et rock que le premier album, ce "Long live rock 'n' roll" effectue un retour à des sonorités moins progressives et évitent l'écueil du son moderne qui sera de mise lors des années 80. La face B commence comme la première avec un brûlot de rock telle une grosse baffe dans la gueule, un "Kill the king" d'une efficacité redoutable, qu'on avait déjà pu avoir sur le live "On stage". J'avoue même préférer cette version studio qui garde intacte la rage brute de ce rock endiablé. Dio est absolument phénoménal là-dessus. D'ailleurs, je trouve que sur cet album, il explose littéralement et qu'il est encore plus impressionnant que sur "Rising". Rainbow réussit à nouveau un tour de force impressionnant avec un album d'une fluidité et d'une qualité admirables. Ce début de carrière du groupe est proche d'un sans faute avec des morceaux accrocheurs et une qualité d'interprétation au top niveau. Il se dégage un groove de folie de ces morceaux. Ces trois albums studio montrent bien que Blackmore a gardé intact sa créativité et qu'il a parfaitement bien géré son départ de Deep Purple. La suite sera hélas moins intense. Ritchie Blackmore veut faire évoluer son groupe vers des sonorités plus commerciales ce qui déplait à Ronnie James Dio qui part pour une carrière solo qu'il mettra vite entre parenthèses vu qu'il va vite rejoindre dès 1979 Black Sabbath. Mais ça, c'est une autre histoire. Pour Rainbow, plus rien ne sera désormais comme avant...

note       Publiée le jeudi 16 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Long live rock 'n' roll".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Long live rock 'n' roll".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Long live rock 'n' roll".

dimegoat › vendredi 17 avril 2020 - 08:03  message privé !

Il est quand même moyen celui-là. Le riff de Gates of Babylon est presque caricatural et les paroles n'ont pas la force évocatrice de Stargazer.

Note donnée au disque :       
boumbastik › jeudi 16 avril 2020 - 23:03  message privé !

Voilà bien longtemps que lui et son grand frère Rising prennent la poussière sur l'étagère des CD oubliés. Ont-ils seulement vu la lumière du jour, rien n'est moins sûr. Une bonne occasion de les sortir enfin de leur confinement.

torquemada › jeudi 16 avril 2020 - 21:25  message privé !

3 titres majeurs : « Long Live... », « Gates Of Babylon » et « Kill The King » mais le reste n’est pas suffisamment marquant pour une 5e boule à mon goût.

Note donnée au disque :       
SEN › jeudi 16 avril 2020 - 21:00  message privé !

Yeah !!! Gates of Babylon !

Note donnée au disque :       
magnu › jeudi 16 avril 2020 - 20:48  message privé !

Je l'aime beaucoup moins que "Rising" mais, et c'est un grand mais, il y a "Gates of Babylon" sur cet album, soit le meilleur titre de Rainbow et le plus beau solo de Blackmore (avec "Stargazer" hors concours)

Note donnée au disque :