Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMayhem › De mysteriis dom Sathanas alive

Mayhem › De mysteriis dom Sathanas alive

dvd • 8 titres • 59:23 min

  • 1Intro - Funeral fog
  • 2Freezing moon
  • 3Cursed in eternity
  • 4Pagan fears
  • 5Life eternal
  • 6From the dark past
  • 7Buried by time and dust
  • 8De mysteriis dom Sathanas

cd • 8 titres • 42:47 min

  • 1Intro - Funeral fog05:26
  • 2Freezing moon06:13
  • 3Cursed in eternity04:59
  • 4Pagan fears05:35
  • 5Life eternal06:31
  • 6From the dark past04:47
  • 7Buried by time and dust03:16
  • 8De mysteriis dom Sathanas06:00

enregistrement

Enregistré live le 18 décembre 2015 lors du Black Christmass Festival à Norrköping en Suède

line up

Attila Csihar (chant), Hellhammer (batterie), Teloch (guitare), Ghul (guitare), Necrobutcher (basse)

remarques

chronique

En cette année 2015, après la tournée de leur dernier album en date, "Esoteric warfare", les légendes du black metal norvégien, Mayhem, décident de s'embarquer dans une grande tournée en plusieurs étapes pour rendre hommage à leur album emblématique, "De mysteriis dom Sathanas". Lors de cette tournée, seul l'album sera joué, en intégralité et dans l'ordre. La première étape de cette tournée s'est déroulée lors du Black Christmass Festival en décembre 2015 à Norrköping en Suède. Un an plus tard, quasiment jour pour jour, le groupe a décidé de sortir, en autoproduction, l'enregistrement de cette soirée. Le format est unique, un Digipack proposant le DVD du concert avec son compagnon sonore, sous format CD. Vous le savez, je ne suis pas le plus grand fan de cet album, même si, les années aidant, mon avis dessus a un peu évolué, et sans non plus trouver qu'il s'agit d'un chef d’œuvre intemporel, je trouve que l'album est vraiment très bon au final. De plus, le fait d'avoir assisté à cette performance donne un p'tit côté souvenir assez sympa. Comme vous pouvez le voir via mon compte-rendu de ce festival, j'ai beaucoup apprécié le rendu général de l'album avec un souci particulier donné à l'atmosphère sombre et inquiétante qui se dégageait de la performance. Le rendu sur la vidéo est particulièrement bon. L'image est sombre, on distingue surtout des ombres sur la scène. Ils sont tous drapés à part Necrobutcher et Hellhammer derrière son kit. Attila est impressionnant, tel un prêtre funèbre, il transperce les fumigènes ou les quelques lumières bleutés avec un maquillage vraiment bien dégueulasse ! L'aspect visuel est soigné et la vidéo rend particulièrement bien l'ambiance démoniaque de la soirée. Le son est correct, avec les guitares mises à avant, dans un style plus proche de la scie que du mur de son compact. On reste dans du black norvégien années 90. L'atmosphère de l'album d'origine n'a pas été dénaturée. J'aime aussi particulièrement la vue de la batterie d'Hellhammer, en contre-plongée au-dessus du batteur, ce qui nous permet d'admirer son kit impressionnant ainsi que sa dextérité. Ce que j'aime aussi tout particulièrement dans cette vidéo, c'est qu'elle intègre vraiment la totalité du show, intermèdes inclus (contrairement au CD). Il faut bien voir ce concert comme une grande messe diabolique, les morceaux ne sont pas enchainés, il y a des plages ambient de quelques dizaines de secondes voire quelques minutes entre chaque titre. Ces moments permettent, d'une, de bien séquencer le concert, de bien mettre en lumière chacune des pièces de cet album, et de deux, de garder cette atmosphère inquiétante tout au long de la performance. Le début de chaque titre se fait sans annonce, au milieu de ces plages sonores toujours calmes, ce qui ajoute un effet de contraste prenant qui donne un effet grandiose à chaque début des morceaux. Là, pour le coup, c'est la grande réussite de cette performance. Au delà de la qualité de l'interprétation et des morceaux joués, toute cette mise en scène et ce souci du détail font que cette vidéo est excellente. Il s'agit vraiment d'un hommage totalement réussi de bout en bout. Sur cette sortie, j'apprécie beaucoup plus la vidéo que le CD. En effet, sur ce deuxième support, on a simplement, enchaînés, les huit morceaux, sans aucun intermèdes. Je trouve qu'on en perd tout le charme. Certes, oui, les performances brutes sont bonnes, le son est très bien reproduit, mais quand on a vu la vidéo, l'album en mode simplement sonore en perd de l'intérêt. Il manque quelque chose à l'écoute. Au final, on a un très bel objet, super bien réalisé qui retranscrit parfaitement l'ambiance de cette soirée particulièrement intense. La mise en scène globale magnifie complètement l'album. Les fans de cette époque glorieuse du groupe peuvent investir les yeux fermés ! Une excellente vidéo !

note       Publiée le mercredi 15 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "De mysteriis dom Sathanas alive".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "De mysteriis dom Sathanas alive".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "De mysteriis dom Sathanas alive".

dimegoat › vendredi 17 avril 2020 - 08:18  message privé !

Ambiance bien sombre, lumière bleue (et écrans de smartphone)

Rastignac › mercredi 15 avril 2020 - 23:24  message privé !
avatar

Pas acheté également pour des raisons financières... quant à Mayhem, je n'ai jamais eu la chance de les voir en concert. J'ai vu seulement A. Csihar avec Sunn. Et écouté pendant une sieste live son set de musique pour faire des cauchemars.

Demonaz Vikernes › mercredi 15 avril 2020 - 22:49  message privé !

Vu sur la tournée avec Watain. J'avais déjà vu Mayhem en festival à 2 reprises (une fois avec Maniac, une fois avec Attila) et j'avais toujours trouvé ça désastreux (le son de merde n'aidant pas). Mais j'ai rapidement compris que la messe allait être tout autre, et la performance a été bouleversante - rien de moins - tant pour moi qui connaissait DMDS sur le bout des doigts que pour mon ami qui n'avait encore jamais écouté l’Oeuvre. On est sorti de la vidé, autant dire qu'on a pas tenu bien longtemps le cirque de Watain - la foule était pourtant 2 fois plus nombreuse, avec plein de pétasses et de branleurs coiffés comme dans viking qui faisaient le triangle avec leurs doigts. Toujours pas écouté le CD/DVD en question, il faudra que je me procure ça. Je me souviens que les prix et/ou les fdp étaient violents à la sortie de l'objet.

Twilight › mercredi 15 avril 2020 - 22:15  message privé !
avatar

Pour moi aussi c'était en festival, ils ont clairement matraqué et savaté Behemoth, les vedettes de la soirée, qui sonnaient tellement propres et gentils après...

dimegoat › mercredi 15 avril 2020 - 20:21  message privé !

Oui, grand souvenir aussi, alors que c'était en festival. Le morceau titre s'est taillé une bonne place dans mon disque mou.