Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDHannah Diamond › Hi

Hannah Diamond › Hi

  • 2015 • PC Music PC003 • 1 Téléchargement Web

téléchargement • 1 titre • 3:24 min

  • 1Hi3:24

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

remarques

Artwork : Diamond Wright

chronique

Styles
pop
electro
Styles personnels
bubblegum-bass pop vertigineuse

Hannah ! Enfin te revoilà ! Près d’un an depuis ton dernier single ! Depuis ce temps, PC Music a un peu changé de level. Toi aussi Hannah, tu es toujours la même, étrangement trop humaine, mais avec un truc un plus. Y a un clip avec la vraie toi dedans, Hannah, en chair et en os. La vraie Hannah, aussi trop parfaite que sur ses photos, immergée dans son esthétique glossy-pastel de cam-girl sentimentale. Cam-girl pas au sens sexuel du terme, avec Hannah tout reste en chambre stérile. Cam-girl au sens filmée de partout, projetée, démultipliée sur les écrans, les réseaux sociaux, miroirs déformants d’une perfection factice. Hannah est sa propre marque, son propre logo, son identité est ce qu’elle sélectionne d’elle-même et reconstruit en ligne. Hannah chante toujours avec cette voix de mignonnette à la limite de la synthèse vocale artificielle, des paroles à la simplicité insipide d’amours adolescentes. Simpliste, comme ces claviers bonbons qui littéralement suivent la ligne de chant pas à pas. Une atmosphère cosy de nappes synthétiques douillettes comme une couette en satin rose vif. Rien de surprenant, c’est bien Hannah Diamond telle qu’on l’a connu. Mais à qui chante-t-elle ? Comme toujours chez Hannah, la virtualité du monde post-internet, un monde où le factice se confond avec le réel de façon effective, baigne le morceau. Hannah chante dans le vide. Quand le refrain s’envole littéralement dans un tragique éthérée et aérien, c’est comme un passage en apesanteur, à la fois merveilleux et terrible. Même la pop en apparence la plus kawaii peut en fait traiter de l’angoisse la plus profonde. « Je ne veux pas rester seule dans ma chambre à écrire des messages que tu ne liras pas. » Si c’est pas universel et intemporel, je ne sais pas ce qu’il vous faut. C’est un cliché de dire que l’ultra-connectivité des êtres les rend, par l’intermédiaire d’une nécessité de se présenter sous une entité idéale et par là-même inhumaine, plus seuls que jamais. L’isolation créée par les nouveau moyens-mêmes de « communication », ça ne fait que s’accentuer (on repense au génial « Connection » de Yukihiro Takahashi au début des années quatre-vingt, dont le téléphone alors sonnait dans le vide). Hannah Diamond ne chante rien d’autre. Il y a ce pont électrifiant d’électro-pop où elle ne fait qu’énumérer sa passivité et son impuissance : souhaiter, regarder, attendre… Comme tout un chacun devant son écran de smartphone, espérer la notification salvatrice d’un contact quelconque pour pouvoir enfin dire, simplement, « Salut ! ». De plus en plus reliés, de plus en plus confinés, derrière nos avatars. Il y a quelque chose qui transperce le coeur dans sa façon de reprendre son leitmotiv « I don’t wanna be alone in my bedroom » à la sortie du pont, avant que le morceau n’enfle une nouvelle fois de soubassements synthétiques (le clip, absolument magnifique, entretien encore plus le malaise final alors que le rêve et la réalité se percutent). Même la phrase finale, humaine trop humaine, résonne d’une certaine fausseté. Contact pris ou contact pas pris ? Message lu ou message pas lu ? Deux barrette vertes sur Whatsapp ou pas ? Réponse envoyée ou pas ? Avec « Hi », minimalisme du titre qui pourtant signifie tellement, Hannah Diamond se révèle comme beaucoup plus grave et mélancolique encore qu’on aurait pu le penser. Sous le gloss sucré, une certaine amertume. Le vertige numérique confiné.

note       Publiée le lundi 13 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hi".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hi".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hi".

saïmone › mercredi 15 avril 2020 - 19:34  message privé !
avatar

Ah.

(N°6) › mercredi 15 avril 2020 - 14:14  message privé !
avatar

Euh... pas celle-là en tout cas. Vraiment aucun rapport.

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 15 avril 2020 - 14:05  message privé !
avatar

Finalement MJ aura ouvert des portes, sur Guts

(N°6) › mardi 14 avril 2020 - 15:26  message privé !
avatar

Voilà, c'est un peu ça. Heureusement qu'il y a une bonne connexion internet.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mardi 14 avril 2020 - 14:44  message privé !

tiens elle aussi elle est sponsorisée par Casio. Pauvre ptit Hannah confinée seule dans sa chambre au 18eme étage...

Note donnée au disque :