Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBegravningsentreprenörerna › Jämna plågor

Begravningsentreprenörerna › Jämna plågor

lp • 8 titres

  • 1Jag har fått nog av dig
  • 2Det är bara i mitt huvud
  • 3Timme efter timme
  • 4Du skulle se mig nu
  • 5Anden i flaskan
  • 6Död eller levande
  • 7Utopi
  • 8Hårda tider

enregistrement

Enregistré au studio Cobra

line up

Matti Jalava (chant, guitares, basse), Rikard Appel (batterie)

remarques

chronique

Je vous ai déjà parlé de ce groupe des iles Åland entre la Suède et la Finlande. Après un premier EP 3-titres, voilà leur premier album, "Jämna plågor". Entre temps, pas mal de départs vu que pour l'enregistrement de ce disque, seuls le chanteur/guitariste Matti Jalava et Rikard Appel à la batterie sont présents, les autres ayant déserté le navire. Le groupe entreprend donc l'enregistrement de l'album à deux. Ces changements ne modifient en tout cas pas leur envie ! Le groupe garde sa fraicheur, son énergie et son côté juvénile intacts ! Dès les premières secondes, ça part pied au plancher avec un rock endiablé bien speed, à l'ancienne. Le décor est planté ! Ce premier album, c'est du rock rapide bourré de feeling, mais surtout intense. Le groupe arrive avec toute sa fraîcheur et ça fait du bien ! Il y a un p'tit côté premier album d'Iron Maiden dans cette envie de tout casser et de donner un bon coup de pied dans la scène, avec cette volonté de ne pas s'arrêter. Et puis bon, "Timme efter timme", c'est du Maiden des débuts tout craché ! Les riffs et arpèges s'enchainent, comme si le guitariste ne pouvait pas resté planté sur un accord. Le chanteur a un débit vraiment rapide, comme s'il fallait sortir son texte à toute vitesse. L'utilisation du suédois, avec ce débit, donne un p'tit côté original vraiment sympa. J'imagine bien le groupe sur scène (je ne les ai pas encore vus) à bouger tout le temps, à courir sur toute la scène. Et c'est vraiment bien foutu. Le son de guitare fait un peu daté, peu puissant, avec peu de distorsion, on entend bien les cordes vibrer distinctement. Tout à fait le schéma typique de l'album de hard rock du début des années 80. Par contre, la production ne fait pas daté, c'est bien actuel. On ne retrouve par contre pas de morceaux plus longs et lancinants comme le "Snaran & stålet" de l'EP (seul morceau de ce premier essai non repris dans l'album d'ailleurs). On reste ici dans la partie la plus brut du groupe, son côté mélancolique est plutôt mis de côté au profit de l'énergie. Et ce n'est pas franchement un gros souci ici. L'album est court, sans fioritures, direct et les compos sont toutes bonnes et entrainantes. Il y a quand même un morceau qui sort du lot, en l’occurrence ici "Död eller levande" avec des mélodies fabuleuses et un riff entêtant, un hit en puissance pour moi ! Begravningsentreprenörerna est une bonne petite découverte de ce début d'année pour moi. J'ai hâte de voir la suite et surtout de les voir sur scène, parce que j'imagine facilement que c'est là où le groupe doit le mieux déployer son énergie. A surveiller de très près !

note       Publiée le dimanche 12 avril 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Jämna plågor".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Jämna plågor".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Jämna plågor".

Twilight › dimanche 12 avril 2020 - 19:42  message privé !
avatar

je ne dirais pas mieux; ça ne me fait pas sauter au plafond mais ça passe bien quand même, c'est très dynamique sans être stupidement sauvage, il y a quelque chose de plus frais.