Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLAnton LaVey › The Satanic Mass

Anton LaVey › The Satanic Mass

cd • 8 titres

  • 1The Satanic Mass
  • 2The Satanic Bible: prologue
  • 3Book of Satan, verse I
  • 4Verse II
  • 5Verse III
  • 6Verse IV
  • 7Verse V
  • 8Hymn of the satanic empire, or the battle hymn of the apocalypse

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré le vendredi 13 février 1967 (an III de l'Ere Satanique) à L'Eglise de Satan, San Francisco, Californe, USA.

line up

Anton LaVey (récitation, musique)

remarques

la version ici chroniquée suit un établissement des titres différents calqué sur l'édition originale: The Hymn To Satan The Invocation To Satan Drinking From The Chalice And Benediction Of The House The Infernal Names The Fourteenth Enochian Key Invocation Applied Towards The Conjuration Of Destruction The Seventh Enochian Key Invocation Applied Towards The Conjuration Of Lust First Satanic Baptism The Benediction The Hymn To Satan Satanic Bible: Prologue And Book Of Satan: Verses I Through V. Le dernier morceau est un bonus par rapport à l'édition originale.

chronique

Styles
ambient
spoken word / lecture / poésie
Styles personnels
satanic théâtre guignol

G.O.D. fête ses vingts ans…Qui dit obscurité dit Satan sous toutes ses identités, donc pourquoi ne pas remonter à la cérémonie ultime, le culte total, l’église du Malin ? En 1967, L’Eglise de Satan enregistre ce qui constitue le premier témoignage d’un rituel pratiqué par son fondateur et grand prêtre Anton Lavey, en l’occurrence le baptême de sa propre fille Zeena (laquelle a depuis rejeté largement les enseignements de papa pour devenir prof de bouddhisme tibétain tantrique) reconstitué pour le disque. Car souvenons-nous que ce petit farceur d’Anton était un organiste à la base et qu’il aurait gagné sa vie dès ses vingt ans en jouant dans les clubs, bars et autres boîtes burlesques (pour vous marrer, écoutez ses ‘disques solo’, du pur kitsch bontempi pour arrières-salles de bal). Je ne m’étendrai pas sur mes convictions sur ladite Eglise de Satan ni sur l’absurdité contradictoire d’une ‘messe’…Pour Lavey, les rituels sont des présentations théâtrales pour engager les participants et leurs sens plus à fond dans les pratiques magiques et tout démarre par vingt minutes de pratique comme une messe traditionnelle avec accent sur l’atmosphère mystique…Orgue, clochettes, certains passages ponctués par des coups de gong. Pour le reste, c’est de la parlotte, de la récitation avec incantations, répons des fidèles, avec un léger halo sur la voix plutôt délectable. On sourit, tellement on imagine le mec créer la bande-son de son propre prêche mais pour peu qu’on joue le jeu, ce n’est pas désagréable. Le reste de l’album est constitué de lectures d’extraits de la ‘Bible Satanique’ mis en musique avec des échantillons de musique classique en arrière-fond (Beethoven’, Wagner, Sousa)…*Baille*. En outro, nous trouvons les treize minutes du ‘Hymn of the Satanic Empire, or the Battle Hymn of the Apocalypse’, joué par Lavey, ce qui se traduit par des sons de clavier ridicules, des bruitages à deux balles tels qu’on les trouvera sur ‘Songs for the end of the world’ de Radio Werewolf par exemple. Une forme de proto-industriel kitsch et pompier mais dont certains passages appellent à l’indulgence vu les moyens de l’époque…Mais pas la fin, tellement grotesque avec ses percussions d’orgue à pile et ses hymnes pour boy-scouts au synthé. Au final, à tant l’avoir cité, mentionné, dessiné, invoqué, montré comme le bon pote des familles, Satan en est presque devenu un personnage de cartoon sympa dont les sept dernières minutes de ce disque pourrait être la b.o. Amusant. Une archive. Une curiosité. Se faire mousser comme dans un bain version flacon grand guignol…2,5/6

note       Publiée le mardi 7 avril 2020

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Satanic Mass".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Satanic Mass".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Satanic Mass".

Dead26 › vendredi 10 avril 2020 - 19:20  message privé !

Y'a un truc qui cloche, depuis cette chro, je tombe trop souvent sur 666 visiteurs dont moi connecté, ce qui me fait dire que Satan m'habite, non pas encore pfff...

zugal21 › vendredi 10 avril 2020 - 09:56  message privé !

J'ai pas ce truc. Mais, de toutes façons, c'est pas pour les mélomanes que pour la majorité nous sommes. A mon avis faut pas tirer sur l'organiste : la Church of Satan a été une influence pour pas mal d'artistes, à commencer ici par Boyd Rice, King Diamond, Marilyn Manson, Marc Almond, Michael Moynihan. De surcroît c'est une entité originale et pas inintéressante.

Cinabre › vendredi 10 avril 2020 - 06:25  message privé !

Ah bah tiens! Merci! Je cherchais justement un petit étron musical!

Dead26 › mercredi 8 avril 2020 - 10:06  message privé !

Anton s'endort lavé ? (ou pas)

nicola › mercredi 8 avril 2020 - 09:56  message privé !

Il faut se lavey les oreilles après avoir écouté ça.