Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKool Keith › Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)

Kool Keith › Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)

détail des votes

Membre Note Date
Raven      lundi 23 mars 2020 - 16:08

cd | 15 titres | 58:12 min

  • 1 Diesel Truckers Theme
  • 2 The Orchestrators
  • 3 Break U Off
  • 4 Takin' It Back
  • 5 Mental Side Effects
  • 6 I Love You Nancy
  • 7 Diesel Truckin'
  • 8 The Legendary
  • 9 Can I Buy U A Drink?
  • 10 I Drop Money
  • 11 Mane
  • 12 Bamboozled
  • 13 Serve 'Em A Sentence
  • 14 Kenworths With Wings
  • 15 Game [bonus caché]

line up

Kool Keith (MC), Kutmasta Kurt (production)

Musiciens additionnels : featuring FatHed, Jacky Jasper, MC Dopestyle, Marc Live, Motion Man (MC's)

chronique

Styles
hip-hop

TUT-TÛÛÛÛT ! Livraison de quenelles kooliennes ! On laisse passer les routiers, rouage essentiel à l'économie ! Flow qui force le péage, en appuyant sur la tête de l'autostoppeuse qui monte et descend. Coude à la fenêtre, sans stress. Beats rigides qui font pouet-pouet et électrisent tes cervicales, saveur boombap autiste coupé à l'electro-funk, son à traction-klaxon. TUT-TÛÛÛÛT ! Boom-boom grésillant : connexion au beat. Gouaille au mic, connerie pure sans GPS. Keith a pas de permis (since 1984 bitches), mais il a un levier de vitesse comac et... de pures chemises à rayures vintage, que même chez Emmaüs j'ai jamais déniché les mêmes. Et ces fourrures de ragondin sur les cuisses du copilote... Et ces initiales soudées sur le radiateur... "La classe". Un Kool tout juste quadra, qui lâche un peu les pouliches des Lost Masters, pour se focaliser sur une ultime association avec son fidèle sidekick Kutmasta Kurt, propice à un album purement trivial mais rutilant. Décor : gros camion ricain clinquant, trônant sur cette pochette de poseurs à la Unfinished Business... Diesel Truckers - titre délicieusement craignos et clin d'œil canaille à sa boucherie avec les rosbifs - passe pour un KK un peu caca, alors que c'est un des mieux balancés, avec son caractère à lui, catchy-pumpy. Mécanique, mais avec ce truc biaisé qui reste incrusté dans le style Keith. Faut juste aimer le Kool Keith bien raide et aride, Kutmasta s'arrangeant pour alimenter l'moteur et lustrer la carrosserie. D'aucuns me rétorqueront que toutes ces instrus sont grotesques... Mais n'est-ce pas aussi pour ça, qu'elles sont aussi Kool ? Diesel Truckers m'a confirmé qu'il faut bel et bien vérifier TOUS les albums de ce filou, un par un, avant d'émettre un avis définitif sur sa pléthorique disco. Et dans ces années 2000 qui sont un beau foutoir, Diesel Truckers se défend grave. Kool moyen ? Non : moyeu ! Soupapé comme un prince, et à l'aise pour déployer des tubes "à la Kool" de façon très linéaire en suivant cette carte made in USA sans virages relous. Certes, Diesel Truckers n'est pas au niveau des grands albums paranormaux de Mr Thornton (Dr. Octagonecologyst, Big Time, Lost in Space, etc...), et je ne vous le vendrais pas un rouage essentiel de son œuvre. Plutôt comme un album artisanal et solide, contenant son lot de "bangers" et supportant à l'aise la réécoute. Et qui débourre tranquille dès "Diesel Truckers Theme" et ses gros kicks electro. L'enchaînement des trois premiers morceaux pose son cul sur les baffles, sûr de son style. "Break U Off", c'est pas l'gros panard, ça ? Celle-ci, faut que j'l'écoute cinq-six fois avant d'enchaîner la suite, à tous les coups. Dans l'panthéon Kool K., illico. Après ? Après ça déroule, comme cette "Takin' It Back" ultra-fluide façon 90's, avec scratches et samples aux petits oignons. Album ultra-basique, mais relevé par ce truc glacial/paranoïde typique du Keith ("Can I Buy U a Drink?" et "Bamboozled") qui fait du beat sa soubrette docile, et lui met des p'tites tapes motivationnelles sur le funky ass. Et puis la gogolitude extrême d'un featuring comme "Mental Side Effects", ou les refrains "r'n'b du pauvre" à la débilité communicative (" I Love You Nancy") maintiennent la, hum, tension... Comme "Serve 'Em a Sentence", course-poursuite crissante et captivante, pour se réveiller alors qu'on commençait à bavouiller en regardant défiler la glissière d'autoroute. KutMasta soigne le bitume, Keith roule peinard : Diesel Truckers passe nickel-chrome. Et pis j'sais pas vous, mais l'odeur du pneu neuf, j'ai toujours trouvé ça entêtant. Girl take it off, shake shake shake it off...

note       Publiée le lundi 23 mars 2020

partagez 'Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)".

ajoutez une note sur : "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)".

ajoutez un commentaire sur : "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Diesel Truckers (Featuring Kutmasta Kurt)".