Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTribulation › The horror

Tribulation › The horror

cd | 9 titres | 32:48 min

  • 1 Into the jaws of hell [00:17]
  • 2 Crypt of thanatophilia [03:58]
  • 3 Curse of resurrection [03:40]
  • 4 Beyond the horror [03:53]
  • 5 The vampyre [02:57]
  • 6 Sacrilegious darkness [03:33]
  • 7 Spawn of the jackal [04:41]
  • 8 Seduced by the smell of rotten flesh [04:47]
  • 9 Graveyard ghouls [05:02]

enregistrement

Enregistré aux Hvergelmer Studios

line up

Johannes Andersson (chant, basse), Jonathan Hultén (guitares), Adam Zaars (guitares), Jakob Johansson (batterie)

chronique

Tribulation, voilà un groupe dont je vous ai déjà parlés par le passé au travers de reports de concerts et de festivals, sans pour autant avoir parlé de leur discographie. Je me prépare à vous parler ici de leur premier album, sorti il y a un peu plus de 10 ans, "The horror". Ici, d'emblée, il faut bien dire qu'on est encore loin du raffinement des albums suivants. C'est même étonnant de découvrir un tel disque quand, comme moi, on a d'abord connu les disques suivants. Tribulation, à l'origine, c'était un groupe de death metal pied au plancher, sans compromission. Le genre de disque où tu vois les musiciens tout de cuir vêtus et totalement dévoué à l'Art de la Mort avec des guitares acérées, rapides, incisives qui déchiquètent tout sur leur passage. Ce disque m'a fait penser à un autre de leur compatriotes, Vampire. Toujours, on a ce souci de proposer une musique noire, crade, épurée, avec des riffs qui font mal. Les guitares sont folles, elles partent dans tous les sens, les solos vont à 200 à l'heure, il n'y a pas de véritables rounds d'observation, lorgnant parfois vers le thrash metal tellement le rythme peut être effréné. On peut noter l'utilisation de quelques arpèges donnant un peu de diversité et de quelques notes de piano renforçant cet aspect noir et horrifique. J'ai eu pas mal de difficultés au début à rentrer dans ce premier effort tant le style est éloigné de ce que le groupe va proposer quelques années plus tard. Mais il faut reconnaître qu'il y a ici une efficacité redoutable. Même si je trouve qu'il manque de variations, l'ensemble reste bien compact et bien réalisé. Comme il est plutôt court, à peine plus de 30 minutes, l'aspect bloc passe plutôt bien. Les morceaux se ressemblent pas mal, mais ça donne un côté direct et ultra énergique qui fait que le disque n'a pas le temps de perdre de son intensité. Avec ce premier album, les Suédois balancent un véritable uppercut à l'auditeur. Très vite, ils évolueront vers une musique beaucoup plus diversifiée et riche. Cependant, il ne faut pas laisser de côté ce premier album qui, même s'il n'est pas exempt de défaut, défouraille sévère ! Bref, une entrée en matière bien brutale !

note       Publiée le dimanche 22 mars 2020

partagez 'The horror' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The horror"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The horror".

ajoutez une note sur : "The horror"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The horror".

ajoutez un commentaire sur : "The horror"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The horror".