Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMonster Magnet › Superjudge

Monster Magnet › Superjudge

  • 1993 - A&M, 540 079-2 (1 cd)

cd | 11 titres | 53:45 min

  • 1 Cyclops Revolution
  • 2 Twin Earth
  • 3 Superjudge
  • 4 Cage Around The Sun
  • 5 Elephant Bell
  • 6 Dinosaur Vacume
  • 7 Evil (Is Going On) [reprise de Willie Dixon]
  • 8 Stadium
  • 9 Face Down
  • 10 Brainstorm [reprise de Hawkwind]
  • 11 Black Balloon

enregistrement

The Magic Shop, N.Y.C, octobre 1992

line up

Ed Mundell (guitare), Dave Wyndorf (voix, guitare), Joe Calandra (basse), John Kleiman (batterie), Tim Cronin (montagne du Jugement)

chronique

Superjudge a un atout suprême qui le place instantanément au-dessus de Spine of God : une introduction qui fout LA TRIQUE. Au début, le gars au micro il dit qu'il va s'envoyer une montagne de cachetons, pis le gars, il hurle qu'il est vivant, vivant, VIVANT. Tout à coup, tu te sens tout schuss, toi aussi t'es vivant, même si il te dit le contraire ! Et tu réfléchis plus, tu lèves les bras comme Jésus à fond sur sa croix et tu gueules en choeur avec le gars qui gueule dans les enceintes de ta chaîne : I'M ALIVE I'M ALIIIIIVE YEAAAAH !!!!!! Un des rarissimes morceaux qui soient capables de rendre le goût de vivre à quelqu'un de gravement malade, de lui faire oublier tous ses soucis et ses peurs, noyés dans un halo de lumière violette...ahahahahah, bordel de putain de turbo-hippie, Le Rock = La Vie !!! Superjudge, tu l'auras compris lecteur insecte chéri que j'écraserais volontiers si je n'avais tant envie de le croquer comme un petit chouchou exquisément caramélisé, est, plus simple encore que de dire stoner : rock'n'roll, dans tous les sens du terme. Et il prend dans tous les sens, laisse épuisé, ennivré, halluciné, fumant sur un lit en cendres avec des têtes de mort qui sourient et des supervixens avec des colliers de constrictors qui te font une fontaine dorée en buvant du Jim Beam au goulot. "Putain mais quel pied !" voilà ce qu'on se surprend à gueuler comme un con en écoutant ce disque à haut volume. Une succession de comètes, de solos comme autant de d'éjaculations arc-en-ciel, jusqu'à l'épilogue "bonne herbe de la nature + méditation orientale + patchouli" incarné par "Black Balloon", avec un gourou plus charismatique que Maharishimachin, caché derrière des lunettes noires trop larges et un rideau de cheveux filasses : ultra mega top moumoute, c'est tout ! Superjudge est souvent grisant, parce qu'il donne juste l'impression qu'il EST le rock'n'roll. Au minimum l'album le plus rock'n'roll sorti dans les années 90. Monster Mag' a-t-il changé par rapport à Spine of God ? Non, il est pareil, c'est juste qu'il est un cran meilleur, voire deux ; plus souple, plus puissant, plus lissé de la moustache, il nous bassine un peu moins de longueurs psychédéliques - sans pourtant oublier l'astiquage de manche atomique et les effets kaleidoscopiques - pour nous inonder davantage de son amour de hippie supersonique, avec plus de narcissime, plus de Wyndorf en tube, plus de moteur, plus de colorants, likeuh sur la pochette !... Spine of God chauffait le slip ? Superjudge l'atomise ! T'as plus de slip, pov'petit chouchou de la plage, plus de tête, t'es qu'une machine qui fonce aveuglément dans le mur, t'es... VIVANT. L'organigramme de ton plaisir va se surbooker avant de péter dans un maëlstrom de semence chaude et d'étincelles... hasta la vista, baby ! Un disque qui me gueule pendant que je tape ses lignes : "te fais pas chier à parler d'influences ou à disséquer les titres un à un, tout le monde s'en tape mon pote, contente toi juste de faire envie". Mais est-ce que je peux faire envie avec des mots dans un carré ? Est-ce que le rock'n'roll est vraiment chroniquable, ô Seigneur Addiction ? Superjudge donne la sensation de devenir une Harley de 3000 cm3 conduite par une nana toute nue, avalant le bitume sous un soleil plus grand que le ciel en laissant derrière elle un déchaînement de fureur sexuelle et des flammes de toutes les couleurs.

note       Publiée le vendredi 31 août 2012

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Superjudge' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Superjudge"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Superjudge".

ajoutez une note sur : "Superjudge"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Superjudge".

ajoutez un commentaire sur : "Superjudge"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Superjudge".

Raven › lundi 13 février 2017 - 00:29  message privé !
avatar

Pas pousse au vice, Powertrip ?!

Note donnée au disque :       
yog sothoth › dimanche 12 février 2017 - 17:15  message privé !
avatar

ce groupe ! (jusqu'à 1995)

born to gulo › dimanche 12 février 2017 - 15:51  message privé !

Cet album.

Note donnée au disque :       
Rastignac › dimanche 12 février 2017 - 13:27  message privé !
avatar

Qu'est ce qu'il est pousse au vice cet album (ce groupe ? cette musique ?)

Wotzenknecht › mercredi 12 février 2014 - 09:10  message privé !

Faudra que tu me fasses écouter cela, Dio, parce que la version CD sonne affreusement molle du genal, et c'est frustrant.

Note donnée au disque :