Vous êtes ici › Les groupes / artistesZZombi › Shape Shift

Zombi › Shape Shift

cd • 9 titres • 55:36 min

  • 1Pillars Of The Dawn
  • 2Total Breakthrough
  • 3Mission Creep
  • 4Interstellar Package
  • 5Diffraction Zone
  • 6Toroidal Vortices
  • 7Shadow Hand
  • 8Metaverse
  • 9Siberia II

line up

Steve Moore (2) (synthétiseurs), A.E. Paterra (batterie)

remarques

chronique

Installation dans le nouveau modèle Zombi. Facile. Ultra-Cinétique. Plus organique que son prédécesseur, moins pilote automatique... Plus tarabiscoté et en même temps plus énergique. Retour au gros tapage de bœuf cosmo-rock après le plus tangerinien Escape Velocity (très plaisant mais dont je retiens surtout les têtes réduites et la joggeuse nature). Géométriquement, c'est gaulé. Grosse motorisation. Y a du cube. Sièges confortables, motifs cool. On s'installe et on palpe les finitions. Beaux plastiques, euh pardon, cuirs... Enfin "ça claque" comme dirait un gamer devant sa tour lumineuse à refroidissement liquide et carte graphique quintuple-ventilo. Ou mon voisin avec sa Renault 21 tunée. Aucune intro en crescendo : démarrage tout schuss sur gros rush de claviers contagieux à la Dawn of the Dead, pur Zombi épanoui du son criard à la Spirit Animal, ambiance ping-pong cosmique. Mmh... Efficace sixième Zombi... que tu es rigide au premier abord, un peu casse-bonbon aussi, avec ton énergie radioactive débordante, ta mélodie flashy-moche sur rythmique-trapèze. Il m'arrive de zapper ton premier titre, je l'admets. Mais... tu gagnes en progressant, coquin de polyèdre à neuf faces. Tu sembles, au fur et à mesure de ta sélection, te détendre, te dilater. Être cubique... et devenir sphérique. Et ça c'est gouleyant mon Shapou. Je raffole moins de tes effets cadencés-stressés que de tes synthés analog, tempi plus "doom" et baguettes qui pètent du segment en deux façon Facom/Peart (jam aussi, comme sur piste 5 qui me gonfle un peu à chaque rotation)... Avec un peu de patience, je visualise des scènes putasses-badass à la eighties, des arrivées au ralenti avec deux flics amis à MÉ (copyright Phaedream) comme sur Surface to Air. Basique et complexe comme cette piste 6. Pour sûr, cette musique "catchymique", avec son empilement de gimmicks déroulés sans effort et transformés en locomotives mentales, a plus de corps, d'épaisseur que l'écrasante majorité de ce qui est estampillé "synthwave". La batterie et la basse, encore, mais pas que. Des morceaux qui s'étendent, jusqu'à cette neuvième piste des plus amples et crémeuses, a.k.a Zombi à son plus "spatial" et rêveur à la Cosmos, simple ressac synth-rock, voire séquence téléphonée, mais délicieusement hypnagogique. Formes et couleurs se répandent dans mes synapses... Pompe-moi, belle sphère. Lèche mes ovales. Laisse-moi saisir ton quadrilatère si ferme, tandis que je goûte à ton doux parallélépipède. Es-tu euclidienne, ou machinale ? Les deux ? Continuons. Piste 7, ligne de basse au cuisseau tendu, swag de losange, clignotements de loupiotes dans tous les sens boule à sept faces sur le dancefloor, lalala ça chaloupe méchant tout ça, funky-futuriste comme une coupe afro sur une androïde. Piste 8 : hanches de destroyer galactique, croupe d'étoile à neutron. Fais péter le minitel. Ouh... Corridor lumineux bourré à coup de néons de lumière noire - ça bleute nuit, ça gigogne en quinconce dans le tesseract, poueh, ça roule au pas en parking souterrain en descendant des niveaux-fractale ! Un bien beau bolide, ma foi, qui mérite mieux qu'un statut "Zombi routinier planqué dans la pile". Les goûts et les couleurs...

note       Publiée le vendredi 13 mars 2020

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Shape Shift" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Shape Shift".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Shape Shift".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Shape Shift".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Pas le même raffinement, c'est français donc ça n'a pas la même conception du flash. Mais ça impressionne la rétine pour sûr.

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Noté ! Si c'est aussi flashou que le Anvil Strykez, y a moyen.

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Écoute quand même le Double Vedette si ce n'est fait.