Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsyche › Love Among The Ruined

Psyche › Love Among The Ruined

cd | 12 titres | 50:56 min

  • 1 Exhale
  • 2 Murder In Your Love
  • 3 Sorrow
  • 4 Drowning Pool
  • 5 Land Of Broken Promises
  • 6 Belong To You
  • 7 Fallen Star
  • 8 The Game
  • 9 Screamin' Machine
  • 10 The Hurting
  • 11 Transcendental
  • 12 Every Kiss I'm Dying

line up

Darrin Huss (chant), Per-Anders Kurenbach (instruments)

chronique

Love Among The Ruined se présente comme le plus poignant des Psyche... du moins sur sa première moitié. Un Strange Romance en plus rehaussé du khôl et cossu (cossu au niveau de Psyche hein - on ne parle pas de Depeche Mode. De a-ha, en revanche...) Un Psyche avec un charme toujours aussi soulful mais plus vénéneux, comme le suggèrent la teinte de ses pétales et sa belle mygale. Son côté séducteur des clubs goths n'est pas étranger à Darrin, dans une forme impériale, régnant épanoui sur des claviers qui n'avaient pas été aussi bigarrés depuis longtemps (Kurenbach s'y hisse même au niveau de Stephen Huss, m'en soit témoin "Drowning Pool")... L'enchaînement des cinq premiers morceaux est imparable, à la hauteur de ce que les frères Huss ont fait de plus chouette dans les années 80. "Murder in your Love" est incontestablement un hit, la soul-wave de "Sorrow" exsude le spleen. "Land of Broken Promises" est un des vrais beaux tubes de Psyche, "Fallen Star" une de leurs plus belles ballades. Tout ça embaume l'émotion supra-chochotte et le glucose en fusion sur claviers maison, j'en ai les coquelicots qui font bravo. Oui, tant de romantisme et d'passion, garanti "artisan new wave depuis 1982" et qui garde sa fraîcheur de jouvencelle en 1998, ça lui fend son p'tit cœur de bichette, au corbeau. Suit ce synth-slow comme ils aiment en faire désormais "Belong to You", kitsch mais illuminé par Darrin, ambivalent sous les néons dans le plus pur esprit du premier Soft Cell. Le reste du disque est moins charmeur, malgré "The Hurting" et son ambiance quelque part entre Feline des Stranglers Feline et Wall of Voodoo. Mais ça coule tout seul, à condition d'arrêter avant l'affreux réinterprétation finale de "Murder in your love". Psyche garde quoiqu'il arrive cette allure éminemment sympathique, ce côté éternel cariste de l'EBM new romantic, qui dans l'obscurité de son entrepôt seulement connu des amateurs éclairés, empile avec soin ses jolis tubes, de 8 à 12 et de 14 à 17, et rentre tous les soirs à la maison embrasser sa mélodie et prendre ses refrains dans les bras. Love Among The Ruined n'est pas dans le haut du Psyche, mais est à coup sûr l'un de ses albums les plus attachants. Une vraie bonne madeleine de synthèse.

note       Publiée le jeudi 12 mars 2020

partagez 'Love Among The Ruined' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Love Among The Ruined"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Love Among The Ruined".

ajoutez une note sur : "Love Among The Ruined"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love Among The Ruined".

ajoutez un commentaire sur : "Love Among The Ruined"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love Among The Ruined".