Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSkunk Anansie › Stoosh

Skunk Anansie › Stoosh

  • 1999 - Virgin, CDV 2881 (1 cd)

cd | 11 titres | 46:56 min

  • 1 Yes It's Fucking Political
  • 2 All I Want
  • 3 She's My Heroine
  • 4 Infidelity (Only You)
  • 5 Hedonism (Just Because You Feel Good)
  • 6 Twisted (Everyday Hurts)
  • 7 We Love Your Apathy
  • 8 Brazen (Weep)
  • 9 Pickin On Me
  • 10 Milk Is My Sugar
  • 11 Glorious Pop Song

line up

Skin (chant), Martin "Ace" Kent (guitare, chœurs), Richard "Cass" Lewis (basse, guitare, chœurs), Mark Richardson (batterie, percussions)

Musiciens additionnels : Martin McCarrick (violoncelle, arrangement de cordes)

chronique

Stoosh ? Bottage en touche. Skin sonne moins véner sur ce disque, elle s'est comme adoucie, contrairement à ce que laisse penser cette pochette aussi moche qu'inoubliable à la "In The Court of The Grimaçante Skin", qui m'a tenu éloigné très longtemps de l'album. Alors qu'il est plutôt doux, ouais... Très "nineties-consensuel", même s'il essaie de la jouer freak fusion funkmetal sur la fin ou électrifie encore par endroits pour continuer d'activer quelques zones érogènes. Honnêtement, j'aurais pas perdu grand chose à l'avoir zappé, même s'il n'a rien d'aussi indigeste que sa pochette - encore que "Yes It's Fucking Political" (avec son fameux "tout est politique, tout est satirique") me soit pénible, dans le genre RATM en version hystérique-relou... Même constat pour la casse-bonbon "Milk is My Sugar". Je goûte plus "She's my Heroine" ou "We Love Your Apathy", et même le petit tube speedé "Twisted" à la rigueur. Les slows, en revanche, manquent nettement de mâche, de caractère. Y a pas assez de croûte. Trop de mie tue le pain, je ne le dirai jamais assez... Voilà le topo : on prend Paranoid & Sunburnt, on ramollit nettement son rock un peu fusion bien franc du collier avec du bidouillage trip-hop générique ici ou là, du tempo plus Texas (eh oui, "Hedonism") et on rend le truc plus crémeux avec un quatuor à cordes sur la ballade obligée ("Infidelity") et emballé c'est pesé... Enfin "la" ballade... En fait, je devrais dire "les" ballades : y a un peu trop de ça sur ce disque, ce qui sera aussi le problème du suivant. Attention : il n'y a rien que j'aime mieux qu'une bonne ballade, dans un disque de rock, mais en abuser est presque toujours une mauvaise idée, a fortiori quand on est pas super doué pour en faire. À ce niveau donc, à part la sobre "Pickin on Me", rien à signaler... Stoosh, sous son côté passionné et sensible de façade, me semble cristalliser ce que les années 90 rock avaient de plus générique - ce qui veut dire que ça reste joli à côté de ce que les années 2000 auront de générique, bien sûr, mais que c'est pas non plus la panacée. En comparaison au précédent, en plus de se variétiser (le fan écrit "diversifier", je traduis), en fait on sent que Skunk Anansie... se touche. Un peu trop, et un peu trop lentement, en ayant oublié ce qui faisait sa force : le groove. Et ça c'est dommage. Smiley pas convaincu.

note       Publiée le dimanche 2 février 2020

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Stoosh' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Stoosh"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Stoosh".

ajoutez une note sur : "Stoosh"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stoosh".

ajoutez un commentaire sur : "Stoosh"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stoosh".

(N°6) › mardi 4 février 2020 - 21:36  message privé !
avatar

Putain l'angoisse. (en même temps, c'est plutôt parce que le groupe s'est reformé est que Skin reste une célébrité aujourd'hui apparemment qu'elle participe à ça et pas le contraire, à savoir la hasbeen qu'on ressort du trou)

Rastignac › mardi 4 février 2020 - 20:14  message privé !
avatar

Qu'est-ce que c'est bizarre. Je dois plus assez regarder la télévision. J'ai l'impression de voir une émission de télé dans l'incal de jodo/mœbius.

Raven › mardi 4 février 2020 - 20:08  message privé !
avatar

Elle chante... bien (je suis le seul a trouver ces émissions ultra-malsaines ? Là on a un bon exemple, tous ces plans furtifs mais répétés sur les trognes grimaçantes du jury pour flash-capter leur réaction, pendant qu'un canard géant travesti en Madonna frétille du fion... On se croirait presque dans Meet the Feebles de Peter Jackson !)

Note donnée au disque :       
torquemada › mardi 4 février 2020 - 19:57  message privé !

C'est vrai que quitte à tomber si bas, autant le faire anonymement !

Dun23 › mardi 4 février 2020 - 19:05  message privé !

Sinon, elle fait ça, en ce moment: https://www.youtube.com/watch?v=LZ2...