Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBolt Thrower › Honour - Valour - Pride

Bolt Thrower › Honour - Valour - Pride

cd | 9 titres | 45:34 min

  • 1 "Contact - Wait Out" [05:58]
  • 2 Inside the Wire [04:23]
  • 3 Honour [05:22]
  • 4 Suspect Hostile [04:46]
  • 5 7th Offensive [06:26]
  • 6 Valour [04:03]
  • 7 K-Machine [04:35]
  • 8 A Hollow Truce [03:20]
  • 9 Pride [06:41]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Bolt Thrower et Andy Faulkner. Enregistré et mixé par Andy Faulkner au Sable Rose Studio, Coventry, Angleterre, juin-septembre 2001.

line up

Dave Ingram (voix), Gavin Ward (guitare), Baz Thomson (guitare), Jo Bench (basse), Martin Kearns (batterie)

remarques

Sorti en cd, vinyle, cassette. Réédition vinyle en 2011, CD en 2014. Peut également se boire sur bandcamp.
Illustration par Jan Meininghaus .

chronique

Des mitraillettes en bois font "tic tic tic" au début de l'album donc je ne vais pas dire "comme d'habitude, intro de dingue, on est chez Bolt Thrower c'est normal". Ben non. Et c'est donc parti pour se re-fader, juste pour vous cher site et anonymes commentateurs ou lecteurs cet album de Bolt Thrower que je n'aime pas... trop. Je n'aime pas le chant ; j'aime quand mon champion est là ; je n'aime pas que J.P.P. soit sur le banc du Milan A.C. ; je préfère quand mon growl est suffisamment gras, habité, plein de passion ; là, non. Non, ça respire pas trop la gnaque. Oui, si vous n'aviez pas capté, Karl Willetts n'est cette fois-ci pas revenu pour les prises, c'est Dave Ingram de Benediction qui s'y colle ; oui, le batteur est maintenant Martin Kearns, celui qui va rester jusqu'à la fin du groupe, d'autant plus que sa mort va précipiter sa fin - l'homme n'a que 17 ans quand il se range derrière les fûts après le départ d'Andrew Whale ! Seulement parti le temps que Bolt Thrower enregistre Mercenary, revenu peu de temps après pour qu'on puisse pour la première l'entendre sur un disque alors qu'il est dans le groupe depuis 1994... On comprend mieux comment les anciens ont pu se lier à lui, Martin Kearns ayant passé la majorité de sa vie de musicien dans Bolt Thrower, ça fait un paquet de concerts et de vie commune. Je reviens au disque. Je n'aime pas quand les mélodies sont rachitiques. Je n'aime pas quand ça ne décolle pas et que ça ne m'attaque pas. J'aime un peu les accélérations bolt throwiennes car ça reste un album de Bolt Thrower. J'aimerai toujours Jo Bench. J'aimerai toujours cette puissance du souffle guerrier, de l'impact, je serai toujours nostalgique en pensant que je ne les ai jamais vus en concert ; je me conforterai dans l'idée d'être quelqu'un à la page en n'aimant pas cet album, vu qu'il s'avère que celui-ci est le mal-aimé de leur discographie. C'est bon, je suis dans les clous, et j'espère bien que je ne convaincrai personne adorant ce disque ; les fans sont à toute épreuve, bien heureusement, car Bolt Thrower, malgré un album moyen encore à mes oreilles ne saura jamais recevoir le mépris de quiconque. Pourquoi ? Parce que, malgré un album tout plat, sans relief, pas très entrainant, Bolt Thrower est Bolt Thrower ; ça se discute pas, et pi cé tout. Voilà, si également vous aviez besoin de quelques éléments de rhétorique à sortir pour vos repas de famille, voici... : l'argument d'autorité ! Bon, en même temps, c'est à la mode, je vous laisse réviser en regardant la téloche cinq-six minutes avant de pouvoir briller en société.

note       Publiée le dimanche 1 décembre 2019

partagez 'Honour - Valour - Pride' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Honour - Valour - Pride"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Honour - Valour - Pride".

ajoutez une note sur : "Honour - Valour - Pride"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Honour - Valour - Pride".

ajoutez un commentaire sur : "Honour - Valour - Pride"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Honour - Valour - Pride".

Dane › jeudi 5 décembre 2019 - 08:44  message privé !

L'album tient bien la route et comme le dit Raudus, Dave Ingram était sans doute le remplaçant idéal. On est quand même loin de la différence entre Chris Barnes et George Fisher.

Raudus › mercredi 4 décembre 2019 - 22:07  message privé !
avatar

Gros groove quand même sur celui-ci. Sur les morceaux titres notamment, mais aussi sur "Inside the wire", qui était le morceau promo d'époque. Je comprends la déception quant au chanteur, mais étant fan de Benediction, c'était le remplaçant idéal et j'ai toujours adoré son timbre rocailleux et sa diction claire. Pas sur mon podium perso, mais vu le nombre de prétendants et la photo finish, ça se joue peut-être à une paire de lunettes et un sonotone adaptés.

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 4 décembre 2019 - 16:49  message privé !

Un petit peu en dessous des autres quand même celui-là, niveau inspiration. Mais… mais… il y a Hollow truce, qui est peut-être mon morceau préféré de BT. Le titre qui à mes oreilles réunit Bolt Thrower, Benediction et Carcass. Pour le top 3 sinon ce serait Warmaster, Those et Mercenary.

Demonaz Vikernes › lundi 2 décembre 2019 - 19:59  message privé !

Ben à écouter les 2 prises à la suite, j'ai l'impression que l'enregistrement diffère aussi, donc je ne sais pas... J'avais lu quelque part que l'album entier avait été ré-enregistré, aucune idée si c'est vrai ou juste un rêve de fan esseulé...

Note donnée au disque :       
Rastignac › lundi 2 décembre 2019 - 16:03  message privé !
avatar

Elle sort d'où cette prise ? C'est lui qui l'a fait tout seul dans son coin pour faire plaisir aux fans ? C'est vraiment zarb. Mais, oui effectivement ça passe mieux avec lui, toujours.

Note donnée au disque :